A The Wall Street Journal, Disney a déclaré cette semaine vouloir insérer au maximum quatre minutes de publicité par heure durant les films et les séries. En échange, l'utilisateur paiera moins cher son abonnement supportant la pub ('ad-supported'), même si rien n'a été révélé à propos des prix qui seront appliqués. Les jeunes enfants, qui ne fréquent pas encore l'école, seront en tout cas épargnés par ces spots publicitaires.

Netflix lance elle aussi de la publicité

La publicité sur les services de streaming est entre-temps déjà bien entrée dans les moeurs aux Etats-Unis. La nouvelle formule de Disney+ sera dès lors d'abord déployée sur ce marché. Les pauses publicitaires de quatre minutes y sont déjà envisagées. HBO Max propose en effet ce genre de blocs de quatre minutes, alors que Peacock de NBC en est à cinq minutes et que son concurrent Hulu opte même pour des pauses publicitaires d'une durée comprise entre neuf et douze minutes.

Netflix, elle aussi, a déjà annoncé qu'elle introduira au dernier trimestre de l'année une variante supportant la pub plus économique de ses abonnements actuels. Le seul service sans formule publicitaire qui subsiste encore, du moins aux Etats-Unis, est Apple+.

A The Wall Street Journal, Disney a déclaré cette semaine vouloir insérer au maximum quatre minutes de publicité par heure durant les films et les séries. En échange, l'utilisateur paiera moins cher son abonnement supportant la pub ('ad-supported'), même si rien n'a été révélé à propos des prix qui seront appliqués. Les jeunes enfants, qui ne fréquent pas encore l'école, seront en tout cas épargnés par ces spots publicitaires.La publicité sur les services de streaming est entre-temps déjà bien entrée dans les moeurs aux Etats-Unis. La nouvelle formule de Disney+ sera dès lors d'abord déployée sur ce marché. Les pauses publicitaires de quatre minutes y sont déjà envisagées. HBO Max propose en effet ce genre de blocs de quatre minutes, alors que Peacock de NBC en est à cinq minutes et que son concurrent Hulu opte même pour des pauses publicitaires d'une durée comprise entre neuf et douze minutes.Netflix, elle aussi, a déjà annoncé qu'elle introduira au dernier trimestre de l'année une variante supportant la pub plus économique de ses abonnements actuels. Le seul service sans formule publicitaire qui subsiste encore, du moins aux Etats-Unis, est Apple+.