Destiny a décidément le vent en poupe. Le fournisseur belge de solutions de communication dans le nuage pour entreprises cumule en effet les rachats tant chez nous qu'aux Pays-Bas. Il n'y a même pas deux semaines, Destiny annonçait la reprise de Fuzer et Escaux, alors que précédemment, elle avait également absorbé IT101, Ergatel et Belgium Telecom au niveau national.

Le rachat d'Ozmo annoncé aujourd'hui n'est pas non plus le premier Outre-Moerdijk. DSD Business Internet et Motto Communications étaient en effet déjà passées dans les mains de Destiny, qui répète son ambition de faire partie du top 3 des fournisseurs professionnels aux Pays-Bas. Tous les collaborateurs d'Ozmo seront intégrés à Destiny. D'ici la fin de l'année, les marques DSD, Motto et OZMO seront commercialisées sous une seule et même appellation.

Ozmo est spécialisée dans les solutions de communication dans le nuage pour PME, qu'elle propose par le biais de partenaires IT et télécoms. Grâce à cette reprise, Destiny caresse l'ambition de devenir à court terme une alternative à part entière à KPN EEN, où les partenaires de Destiny pourront aussi lancer sur le marché leur solution même sous leur propre dénomination.

"Avec les acquisitions ciblées des dernières années et d'Ozmo toute récente, nous disposons dans notre portefeuille de tous les composants et éléments techniques pour pouvoir proposer une solution globale en matière de services dans le nuage sur le marché néerlandais, en ce compris la connectivité, la sécurité, le mobile et le VOIP. Nous pourrons ainsi être l'alternative à RoutIT sur le marché local", ajoute Daan De Wever, CEO de Destiny. Destiny occupe à présent plus de 220 personnes, dont 70 aux Pays-Bas. Elle possède plus de 13.000 clients professionnels et prévoit un chiffre d'affaires revu de 65 millions d'euros pour 2019, dont 20 millions aux Pays-Bas.

Il y a un mois encore, Daan De Wever avait été élu ICT Personality of the Year par la rédaction de Data News. Découvrez ici l'interview que nous avions publiée à l'époque.