Ils y auraient déniché des milliers de chiffres trimestriels et annuels d'entreprises cotées en bourse. Ces chiffres n'avaient pas encore été publiés. Le duo aurait revendu ces informations, afin que d'autres personnes puissent négocier en connaissance de cause (délit d'initié).

Les suspects sont Artem Radtsjenko (27 ans) et Oleksandr Jeremenko (26 ans). Ils proviennent tous deux de la capitale ukrainienne Kiev. Les plaintes à leur encontre ont été rendues publiques hier mardi. Ils sont entre autres soupçonnés de fraude à l'investissement. A ce que l'on sache, Radtsjenko et Jeremenko n'ont pas encore été appréhendés.

Il y a deux ans, Jeremenko avait déjà été accusé d'avoir piraté trois agences de presse financières. Il y aurait dérobé des communiqués de presse d'entreprises cotées en bourse. Il s'agissait en l'occurrence d'annonces non encore partagées avec le grand public.