On observe ici deux initiatives distinctes. D'une part, un groupe de développeurs polonais a créé un site web qui permet à ses utilisateurs d'envoyer des SMS et des e-mails à des citoyens et entreprises russes. Grosso modo, il s'agit de spam, mais dans l'intention bienveillante de "dire la vérité sur la guerre au citoyen russe lambda". D'après le Wall Street Journal, ce site web a déjà envoyé des millions de messages depuis le début du conflit. Ses utilisateurs peuvent taper un message eux-mêmes ou choisir un modèle de message prêt à l'emploi, rédigé en russe.

Un concurrent norvégien

D'autre part, la BBC signale que des développeurs norvégiens ont mis en place un site web similaire, qui aurait déjà expédié plus de 22 millions de messages. Le titre de ces messages : "Je ne suis pas votre ennemi." Ils disent notamment : "Cher ami, je vous écris pour vous faire part de mon inquiétude quant à l'avenir de nos enfants sur cette planète. La plupart des habitants du monde condamnent l'invasion de l'Ukraine par Poutine."

Des reviews pour les entreprises

Ce n'est pas la première fois qu'une initiative virtuelle est déployée pour informer la population russe sur la guerre en Ukraine. En effet, une action avait déjà été lancée afin de publier des reviews auprès d'entreprises russes via les moteurs de recherche de Yandex et de Google, reviews qui contenaient des mises à jour sur l'avancement du conflit. Et ce n'est pas tout. Des hackers russes affirment maintenant avoir piraté des sites web d'actualité et y avoir glissé un message sur la guerre.

En collaboration avec Dutch IT-channel

On observe ici deux initiatives distinctes. D'une part, un groupe de développeurs polonais a créé un site web qui permet à ses utilisateurs d'envoyer des SMS et des e-mails à des citoyens et entreprises russes. Grosso modo, il s'agit de spam, mais dans l'intention bienveillante de "dire la vérité sur la guerre au citoyen russe lambda". D'après le Wall Street Journal, ce site web a déjà envoyé des millions de messages depuis le début du conflit. Ses utilisateurs peuvent taper un message eux-mêmes ou choisir un modèle de message prêt à l'emploi, rédigé en russe.D'autre part, la BBC signale que des développeurs norvégiens ont mis en place un site web similaire, qui aurait déjà expédié plus de 22 millions de messages. Le titre de ces messages : "Je ne suis pas votre ennemi." Ils disent notamment : "Cher ami, je vous écris pour vous faire part de mon inquiétude quant à l'avenir de nos enfants sur cette planète. La plupart des habitants du monde condamnent l'invasion de l'Ukraine par Poutine."Des reviews pour les entreprisesCe n'est pas la première fois qu'une initiative virtuelle est déployée pour informer la population russe sur la guerre en Ukraine. En effet, une action avait déjà été lancée afin de publier des reviews auprès d'entreprises russes via les moteurs de recherche de Yandex et de Google, reviews qui contenaient des mises à jour sur l'avancement du conflit. Et ce n'est pas tout. Des hackers russes affirment maintenant avoir piraté des sites web d'actualité et y avoir glissé un message sur la guerre.En collaboration avec Dutch IT-channel