Dans un rapport, ces chercheurs décrivent comment ils sont arrivés à leur fin sur la base d'une simulation numérique. Ils affirment qu'un laser peut être installé sur un satellite. Il s'agit ensuite de placer ce dernier en orbite autour de la Terre.

Une fois en orbite, le laser émet vingt 'rayons quasi-infrarouges' par seconde. Les chercheurs affirment que leur méthode n'est certes pas à même d'éliminer des satellites inactifs par exemple, mais elle serait apparemment très efficiente pour débarrasser l'espace de déchets de moindre taille.

Plusieurs approches

Nombre de scientifiques se penchent actuellement sur le problème des déchets qui s'accumulent autour de la Terre. Le demi-million de petits éléments qui tournent en orbite, forment une menace directe pour toute future mission spatiale que ce soit avec ou sans équipage.

Dans le passé, un astronaute de l'ISS avait par exemple été contraint de quitter la station spatiale à cause d'un urgent problème causé par un déchet. Voilà précisément pourquoi des chercheurs réfléchissent à diverses approches de la problématique. L'on envisage notamment de faire dévier des déchets de leur orbite, afin de pouvoir les détruire au départ de la Terre.

Il est provisoirement malaisé de déterminer quelle approche est la plus efficiente. Les spécialistes estiment encore et toujours qu'une combinaison de plusieurs méthodes serait la meilleure solution.