Le prototype du robot de recharge que Volkswagen a développé, consiste en un robot autonome compact et en plusieurs 'powerbanks' (stations de recharge) mobiles. Lorsque celles-ci sont complètement chargées, elles se caractérisent par une capacité énergétique de quelque 25 kWh chacune. Un robot de recharge peut déplacer simultanément plusieurs 'powerbanks'.

Via une appli ou par ce qu'on appelle le V2X-communication, un protocole spécial permettant aux véhicules électriques de communiquer avec d'autres appareils, l'automobiliste peut rechercher une connexion avec un robot dans le parking. Le robot amène alors une station de recharge mobile près de la voiture et la connecte à celle-ci. Une fois la voiture rechargée, le robot débranche la station et la ramène à sa place originale dans le parking.

Entièrement autonome

Le robot autonome est équipé de caméras, de scanners au laser et de capteurs à ultrasons. La combinaison de ces systèmes permet au robot non seulement d'exécuter le processus de recharge de manière entièrement autonome, mais aussi de se déplacer librement dans le parking, d'identifier les obstacles et d'y réagir. En fonction de la taille du parking, même souterrain, plusieurs robots de recharge peuvent être utilisés simultanément, afin de desservir plusieurs voitures.

Volkswagen estime que le robot de recharge pourrait créer une véritable révolution dans les parkings. "Nous amenons l'infrastructure de recharge à la voiture et pas l'inverse", explique Mark Möller, responsable du développement chez Volkswagen Group Components. "Nous rendons ainsi électrique quasiment chaque parking existant et ce, sans mesures infrastructurelles complexes."

Le prototype du robot de recharge que Volkswagen a développé, consiste en un robot autonome compact et en plusieurs 'powerbanks' (stations de recharge) mobiles. Lorsque celles-ci sont complètement chargées, elles se caractérisent par une capacité énergétique de quelque 25 kWh chacune. Un robot de recharge peut déplacer simultanément plusieurs 'powerbanks'.Via une appli ou par ce qu'on appelle le V2X-communication, un protocole spécial permettant aux véhicules électriques de communiquer avec d'autres appareils, l'automobiliste peut rechercher une connexion avec un robot dans le parking. Le robot amène alors une station de recharge mobile près de la voiture et la connecte à celle-ci. Une fois la voiture rechargée, le robot débranche la station et la ramène à sa place originale dans le parking.Entièrement autonomeLe robot autonome est équipé de caméras, de scanners au laser et de capteurs à ultrasons. La combinaison de ces systèmes permet au robot non seulement d'exécuter le processus de recharge de manière entièrement autonome, mais aussi de se déplacer librement dans le parking, d'identifier les obstacles et d'y réagir. En fonction de la taille du parking, même souterrain, plusieurs robots de recharge peuvent être utilisés simultanément, afin de desservir plusieurs voitures.Volkswagen estime que le robot de recharge pourrait créer une véritable révolution dans les parkings. "Nous amenons l'infrastructure de recharge à la voiture et pas l'inverse", explique Mark Möller, responsable du développement chez Volkswagen Group Components. "Nous rendons ainsi électrique quasiment chaque parking existant et ce, sans mesures infrastructurelles complexes."