Les attaques de piratage ont ciblé des collaborateurs de SKDKnickerbocker, une agence de campagne et de communication de Washington, qui travaille ces deux derniers mois pour Biden et d'autres démocrates éminents. C'est Microsoft qui aurait informé l'agence de la tentative d'intrusion, mais selon des initiés, les auteurs n'auraient pas réussi à pénétrer vraiment dans les ordinateurs visés.

Plusieurs services de renseignements américains ont mis en garde contre des tentatives russes, notamment, d'impacter les élections présidentielles qui auront lieu en novembre. De précédentes enquêtes ont démontré que la Russie avait influencé les élections de 2016.

Les attaques de piratage ont ciblé des collaborateurs de SKDKnickerbocker, une agence de campagne et de communication de Washington, qui travaille ces deux derniers mois pour Biden et d'autres démocrates éminents. C'est Microsoft qui aurait informé l'agence de la tentative d'intrusion, mais selon des initiés, les auteurs n'auraient pas réussi à pénétrer vraiment dans les ordinateurs visés.Plusieurs services de renseignements américains ont mis en garde contre des tentatives russes, notamment, d'impacter les élections présidentielles qui auront lieu en novembre. De précédentes enquêtes ont démontré que la Russie avait influencé les élections de 2016.