Il y a un an, le 27 juin, le virus notpetya de propageait dans le monde entier via l'Ukraine dans le but d'effacer des fichiers informatiques. Selon Kiev, diverses entreprises du pays, dont des banques et des firmes d'énergie, ont de nouveau du souci à se faire. Tout semble indiquer en effet que des hackers envisagent d'activer un jour précis le malware qui y a été introduit en grand secret.

La cyber-police ukrainienne collabore avec des instances étrangères pour pister les pirates informatiques. Les premières traces de leurs activités ont été découvertes au début de cette année déjà.