Les vols ont concerné les sites AdultFriendFinder.com, Cams.com, Penthouse.com, Stripshow.com et iCams.com, tous propriétés de Friend Finder Networks.

Parmi les comptes pillés, l'on trouve quelque 15,8 millions de profils supprimés, à savoir des utilisateurs ayant résilié leur abonnement, mais dont les données avaient été conservées en coulisses.

Seule une infime partie des mots de passe dérobés était gardée sous une forme cryptée. 99 pour cent de l'ensemble des mots de passe auraient par contre été librement accessibles.

Armée et gouvernement américains

Selon LeakedSource, 78.301 utilisateurs disposaient d'une adresse e-mail se terminant par .mil, ce qui signifie qu'ils travaillaient pour l'armée américaine. Des milliers d'autres envoyaient leurs mails via .gov, le code du gouvernement américain. Un quart de million d'utilisateurs étaient enregistrés via live.nl de Microsoft.

Mots de passe de piètre valeur

Nombre d'utilisateurs disposaient d'un mot de passe de piètre valeur. C'est ainsi que quasiment un million de personnes se connectaient au moyen d'123456. Mais 12345, 123456789, 12345678, password et qwerty étaient également souvent utilisés. A noter encore que dix-sept personnes avaient imaginé recourir à... 'brazilianfartporn'.

(ANP/WK)

Les vols ont concerné les sites AdultFriendFinder.com, Cams.com, Penthouse.com, Stripshow.com et iCams.com, tous propriétés de Friend Finder Networks.Parmi les comptes pillés, l'on trouve quelque 15,8 millions de profils supprimés, à savoir des utilisateurs ayant résilié leur abonnement, mais dont les données avaient été conservées en coulisses.Seule une infime partie des mots de passe dérobés était gardée sous une forme cryptée. 99 pour cent de l'ensemble des mots de passe auraient par contre été librement accessibles.Armée et gouvernement américainsSelon LeakedSource, 78.301 utilisateurs disposaient d'une adresse e-mail se terminant par .mil, ce qui signifie qu'ils travaillaient pour l'armée américaine. Des milliers d'autres envoyaient leurs mails via .gov, le code du gouvernement américain. Un quart de million d'utilisateurs étaient enregistrés via live.nl de Microsoft.Mots de passe de piètre valeurNombre d'utilisateurs disposaient d'un mot de passe de piètre valeur. C'est ainsi que quasiment un million de personnes se connectaient au moyen d'123456. Mais 12345, 123456789, 12345678, password et qwerty étaient également souvent utilisés. A noter encore que dix-sept personnes avaient imaginé recourir à... 'brazilianfartporn'.(ANP/WK)