Le problème s'est manifesté après ce qu'on appelle le Patch Tuesday, à savoir la série mensuelle de mises à jour pour Windows. Certains PC auraient alors éprouvé des difficultés, même si la cause exacte est encore inconnue.

Selon Sophos, il s'agit surtout de machines tournant sur Windows 7, Windows 8.1, et Windows Server 2008, 2008 R2, 2012 et 2012 R2. De son côté, Avast évoque surtout des problèmes avec Windows 7.

Les utilisateurs concernés remarquent que leur PC se plante parfois au niveau de l'écran de connexion ou d'accueil. Avast recommande sur une page d'assistance spéciale d'attendre à coup sûr 15 minutes après le démarrage. A ce moment, une mise à jour tournant en arrière-plan est exécutée, même si l'utilisateur n'est pas connecté. Ensuite, le PC peut être redémarré.

Pour sa part, Sophos recourt à une approche quelque peu plus complexe, puisque l'entreprise renvoie à un script que les utilisateurs doivent exécuter pour résoudre le problème.