Les compagnies d'aviation américaines autoriseront bientôt l'utilisation des tablettes et des e-liseuses pendant l'ensemble des vols. Voilà qui mettra fin à une interdiction remontant à cinquante ans d'utiliser ce genre d'appareils mobiles au décollage et à l'atterrissage.

Selon la Federal Aviation Administration (FAA) américaine, les avions de la plupart des compagnies aériennes supportent en effet les signaux radio émis par les tablettes et les e-liseuses - l'utilisation des smartphones n'est cependant toujours pas autorisée au décollage et à l'atterrissage. La lecture d'e-livres téléchargés ou l'utilisation de jeux mobiles ne posent pas de problème, selon Michael Huerta de la FAA.

Cette annonce faite par le service public américain a suscité de nombreuses réactions enthousiastes: Amazon a aussitôt réduit les prix de quelques tablettes et e-liseuses. Et les actions d'une entreprise qui prévoit wifi dans les avions, ont nettement progressé. Cela fait du reste un petit temps déjà que wifi est proposé dans certains avions: la Lufthansa, la compagnie mère de Brussels Airlines, le propose en effet depuis 2009 déjà, alors qu'Air France et la KLM l'expérimentent cette année.

Les compagnies d'aviation américaines autoriseront bientôt l'utilisation des tablettes et des e-liseuses pendant l'ensemble des vols. Voilà qui mettra fin à une interdiction remontant à cinquante ans d'utiliser ce genre d'appareils mobiles au décollage et à l'atterrissage. Selon la Federal Aviation Administration (FAA) américaine, les avions de la plupart des compagnies aériennes supportent en effet les signaux radio émis par les tablettes et les e-liseuses - l'utilisation des smartphones n'est cependant toujours pas autorisée au décollage et à l'atterrissage. La lecture d'e-livres téléchargés ou l'utilisation de jeux mobiles ne posent pas de problème, selon Michael Huerta de la FAA. Cette annonce faite par le service public américain a suscité de nombreuses réactions enthousiastes: Amazon a aussitôt réduit les prix de quelques tablettes et e-liseuses. Et les actions d'une entreprise qui prévoit wifi dans les avions, ont nettement progressé. Cela fait du reste un petit temps déjà que wifi est proposé dans certains avions: la Lufthansa, la compagnie mère de Brussels Airlines, le propose en effet depuis 2009 déjà, alors qu'Air France et la KLM l'expérimentent cette année.