Le président américain Joe Biden veut permettre à des millions de ménages en difficultés financières d'accéder à un internet gratuit et rapide. 'L'internet rapide n'est plus un luxe, mais une nécessité', estime l'occupant de la Maison Blanche. Dans ce but, un accord a été conclu avec 20 fournisseurs internet, dont AT&T, Comcast et Verizon. Ces derniers limiteront les coûts de l'abonnement pour les familles à faible revenu et leur garantiront un internet rapide. Pour beaucoup de ménages, cela reviendra à un internet gratuit.

Un programme gouvernemental prévoyant des connexions internet abordables est appliqué depuis assez longtemps déjà aux Etats-Unis. Dans le cadre de cet Affordable Connectivity Program, les ménages à faible revenu peuvent accéder à l'internet moyennant un montant maximal de 30 dollars par mois. La vitesse de la connexion internet de ces ménages sera désormais amplifiée, tout en maintenant la ristourne sur la facture. Les vingt fournisseurs couvriraient 80 pour cent de la population américaine.

Plus de 11,5 millions de familles ont déjà fait appel à ce subside, mais selon Washington, ce sont pas moins de 48 millions de ménages qui y ont droit. A la Maison Blanche, on déclare aussi que le thème de la longévité moindre chez les familles pauvres est l'une des priorités de Biden. Les Etats-Unis sont aux prises avec un taux d'inflation élevé que le gouvernement Biden tente de juguler toujours plus à l'approche des élections au congrès en novembre prochain.

On s'attend à ce que les promesses des fournisseurs soient rendues publiques lundi par Biden lors d'une réunion de presse avec les directeurs des grandes entreprises télécoms.

Le président américain Joe Biden veut permettre à des millions de ménages en difficultés financières d'accéder à un internet gratuit et rapide. 'L'internet rapide n'est plus un luxe, mais une nécessité', estime l'occupant de la Maison Blanche. Dans ce but, un accord a été conclu avec 20 fournisseurs internet, dont AT&T, Comcast et Verizon. Ces derniers limiteront les coûts de l'abonnement pour les familles à faible revenu et leur garantiront un internet rapide. Pour beaucoup de ménages, cela reviendra à un internet gratuit.Un programme gouvernemental prévoyant des connexions internet abordables est appliqué depuis assez longtemps déjà aux Etats-Unis. Dans le cadre de cet Affordable Connectivity Program, les ménages à faible revenu peuvent accéder à l'internet moyennant un montant maximal de 30 dollars par mois. La vitesse de la connexion internet de ces ménages sera désormais amplifiée, tout en maintenant la ristourne sur la facture. Les vingt fournisseurs couvriraient 80 pour cent de la population américaine.Plus de 11,5 millions de familles ont déjà fait appel à ce subside, mais selon Washington, ce sont pas moins de 48 millions de ménages qui y ont droit. A la Maison Blanche, on déclare aussi que le thème de la longévité moindre chez les familles pauvres est l'une des priorités de Biden. Les Etats-Unis sont aux prises avec un taux d'inflation élevé que le gouvernement Biden tente de juguler toujours plus à l'approche des élections au congrès en novembre prochain.On s'attend à ce que les promesses des fournisseurs soient rendues publiques lundi par Biden lors d'une réunion de presse avec les directeurs des grandes entreprises télécoms.