Il y a deux ans, Ericsson annonçait un vaste programme d'assainissement. L'été dernier, l'importance des économies à réaliser avait encore été accrue, du fait que les résultats financiers restaient décevants. Cela coûta du reste sa place au PDG Hans Vestberg, qui fut licencié fin juillet.

Ericsson, qui fabrique de l'équipement pour les réseaux télécoms, a annoncé par voie de communiqué que des emplois allaient passer à la trappe suite à des réorganisations au niveau mondial. L'entreprise n'a pas souhaité en préciser ni le nombre ni la manière avant d'avoir abordé le sujet avec le personnel concerné et les syndicats.

(ANP/WK)