Bob Iger, le CEO de Disney, a en personne informé son personnel du piratage. Le titre du film n'a certes pas été cité, mais selon le site web d'Hollywood, Deadline, il s'agirait de Dead Men Tell No Tales (Les Morts ne Racontent pas d'Histoires), la cinquième partie de la série de films, qui devrait sortir le 26 mai au niveau mondial. Les hackers menacent de mettre progressivement le film en ligne, à moins que Disney ne verse une rançon en bitcoins. L'entreprise de médias refuse toutefois de payer et collabore avec le FBI en vue de détecter les pirates.

Cette situation ressemble grandement au chantage exercé sur Netflix, il y a quelque temps. A l'époque aussi, des hackers avaient exigé une somme d'argent pour ne pas divulguer la nouvelle saison d'Orange Is The New Black. Netflix avait elle aussi refusé de payer, après quoi la série fut vraiment dévoilée. (ANP)

Bob Iger, le CEO de Disney, a en personne informé son personnel du piratage. Le titre du film n'a certes pas été cité, mais selon le site web d'Hollywood, Deadline, il s'agirait de Dead Men Tell No Tales (Les Morts ne Racontent pas d'Histoires), la cinquième partie de la série de films, qui devrait sortir le 26 mai au niveau mondial. Les hackers menacent de mettre progressivement le film en ligne, à moins que Disney ne verse une rançon en bitcoins. L'entreprise de médias refuse toutefois de payer et collabore avec le FBI en vue de détecter les pirates.Cette situation ressemble grandement au chantage exercé sur Netflix, il y a quelque temps. A l'époque aussi, des hackers avaient exigé une somme d'argent pour ne pas divulguer la nouvelle saison d'Orange Is The New Black. Netflix avait elle aussi refusé de payer, après quoi la série fut vraiment dévoilée. (ANP)