Les hackers ont effectué leurs tentatives à la fin de la semaine passée, mais d'après les renseignements que nous avons obtenus auprès de l'UGent, elles ont été vouées à l'échec. Il n'empêche que l'université suit cette affaire de près et en a entre-temps informé le CERT.

Pour stopper les tentatives de piratage, l'université a notamment bloqué l'explorateur de fichiers du système interne Athena. Les étudiants ou autres collaborateurs peuvent toujours accéder à leurs fichiers en recourant à d'autres moyens.

Quelques comptes UGent de collaborateurs ont aussi été bloqués par mesure de précaution, peut-on lire dans un courriel du recteur Rik Van de Walle qu'a pu consulter Data News. L'université recommande aussi que les utilisateurs recourent à un mot de passe solide et unique et met en garde contre la fraude par e-mail.

., DN/Knack
. © DN/Knack
Les hackers ont effectué leurs tentatives à la fin de la semaine passée, mais d'après les renseignements que nous avons obtenus auprès de l'UGent, elles ont été vouées à l'échec. Il n'empêche que l'université suit cette affaire de près et en a entre-temps informé le CERT.Pour stopper les tentatives de piratage, l'université a notamment bloqué l'explorateur de fichiers du système interne Athena. Les étudiants ou autres collaborateurs peuvent toujours accéder à leurs fichiers en recourant à d'autres moyens.Quelques comptes UGent de collaborateurs ont aussi été bloqués par mesure de précaution, peut-on lire dans un courriel du recteur Rik Van de Walle qu'a pu consulter Data News. L'université recommande aussi que les utilisateurs recourent à un mot de passe solide et unique et met en garde contre la fraude par e-mail.