AMD, Intel, Broadcom, IBM et Qualcomm notamment sont membres de la SIA. Cette organisation de défense des intérêts de ces entreprises demande aux autorités américaines l'autorisation de garder leurs usines opérationnelles. Elle affirme que le monde fait davantage confiance à l'IT en cette époque de crise corona qu'en temps normal. Il en résulte que les fondeurs de puces représentent des entreprises essentielles qui doivent rester ouvertes même durant la crise actuelle.

'Les entreprises essentielles doivent rester opérationnelles'

"Au fur et à mesure que le Covid-19 se propage, des autorités tant aux Etats-Unis que dans le reste du monde décident de fermer des entreprises, de confiner les citoyens et d'imposer d'autres restrictions encore en vue de ralentir la diffusion du virus", écrit John Neuffer, directeur et CEO de la SIA, dans un communiqué posté sur son blog.

"Plus les autorités prennent ce genre de mesures importantes pour la santé publique, plus il est crucial que les firmes et infrastructures essentielles - dont l'industrie des semi-conducteurs - puissent rester opérationnelles."

Neuffer s'en réfère ici à l'avis donné par le ministère américain de la sécurité nationale (DHS) aux autorités tant du pays que locales de garder du personnel essentiel opérationnel dans la crise actuelle. L'industrie des semi-conducteurs notamment est mentionnée. Neuffer signale qu'il collabore avec le DHS pour peaufiner les directives. Cela devrait permettre de clarifier pour les autorités nationales et locales le rôle crucial joué par le secteur dans le maintien à niveau de l'infrastructure et de l'économie américaines.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

AMD, Intel, Broadcom, IBM et Qualcomm notamment sont membres de la SIA. Cette organisation de défense des intérêts de ces entreprises demande aux autorités américaines l'autorisation de garder leurs usines opérationnelles. Elle affirme que le monde fait davantage confiance à l'IT en cette époque de crise corona qu'en temps normal. Il en résulte que les fondeurs de puces représentent des entreprises essentielles qui doivent rester ouvertes même durant la crise actuelle.'Les entreprises essentielles doivent rester opérationnelles'"Au fur et à mesure que le Covid-19 se propage, des autorités tant aux Etats-Unis que dans le reste du monde décident de fermer des entreprises, de confiner les citoyens et d'imposer d'autres restrictions encore en vue de ralentir la diffusion du virus", écrit John Neuffer, directeur et CEO de la SIA, dans un communiqué posté sur son blog."Plus les autorités prennent ce genre de mesures importantes pour la santé publique, plus il est crucial que les firmes et infrastructures essentielles - dont l'industrie des semi-conducteurs - puissent rester opérationnelles."Neuffer s'en réfère ici à l'avis donné par le ministère américain de la sécurité nationale (DHS) aux autorités tant du pays que locales de garder du personnel essentiel opérationnel dans la crise actuelle. L'industrie des semi-conducteurs notamment est mentionnée. Neuffer signale qu'il collabore avec le DHS pour peaufiner les directives. Cela devrait permettre de clarifier pour les autorités nationales et locales le rôle crucial joué par le secteur dans le maintien à niveau de l'infrastructure et de l'économie américaines.En collaboration avec Dutch IT-Channel.