Le virus a touché de grandes parties de la vie publique en Chine. Et cela impacte aussi la demande de produits à la consommation de Philips dans ce pays, selon l'entreprise. Celle-ci évoque aussi les mesures destinées à endiguer la propagation du virus, qui ont un effet sur la chaîne d'approvisionnement. L'entreprise s'attend à ce que ses résultats du premier trimestre en pâtissent. Elle ne peut cependant pas encore citer de montant spécifique.

Du reste, Philips n'est pas la seule à se plaindre. Apple elle aussi s'attend à ne pas atteindre ses prévisions trimestrielles. Le géant technologique a dû fermer tous ses magasins et bureaux en Chine par mesure de précaution.

Le fait que la propagation ultrarapide de la maladie ait un impact sur le secteur technologique, était déjà apparu avec l'annulation pure et simple du Mobile World Congress de Barcelone. Mais toujours plus d'entreprises prennent à présent des mesures vis-à-vis de leur chaîne de production et pour protéger leurs collaborateurs. De grandes firmes comme Google, Foxconn et Facebook ferment leurs bâtiments, alors que Tesla a mis à l'arrêt son usine de Shanghai. Des entreprises qui collaborent avec des usines chinoises, dont Nintendo qui achète des composants dans ce pays, s'attendent à une réduction de leur production.

La Chine est l'un des principaux marchés au monde pour la technologie et surtout l'un des marchés à la croissance la plus forte. Le pays fournit aussi de très nombreux composants, dont des écrans LCD et LED, ce qui peut avoir un effet sur la production mondiale.

Le virus a touché de grandes parties de la vie publique en Chine. Et cela impacte aussi la demande de produits à la consommation de Philips dans ce pays, selon l'entreprise. Celle-ci évoque aussi les mesures destinées à endiguer la propagation du virus, qui ont un effet sur la chaîne d'approvisionnement. L'entreprise s'attend à ce que ses résultats du premier trimestre en pâtissent. Elle ne peut cependant pas encore citer de montant spécifique.Du reste, Philips n'est pas la seule à se plaindre. Apple elle aussi s'attend à ne pas atteindre ses prévisions trimestrielles. Le géant technologique a dû fermer tous ses magasins et bureaux en Chine par mesure de précaution.Le fait que la propagation ultrarapide de la maladie ait un impact sur le secteur technologique, était déjà apparu avec l'annulation pure et simple du Mobile World Congress de Barcelone. Mais toujours plus d'entreprises prennent à présent des mesures vis-à-vis de leur chaîne de production et pour protéger leurs collaborateurs. De grandes firmes comme Google, Foxconn et Facebook ferment leurs bâtiments, alors que Tesla a mis à l'arrêt son usine de Shanghai. Des entreprises qui collaborent avec des usines chinoises, dont Nintendo qui achète des composants dans ce pays, s'attendent à une réduction de leur production. La Chine est l'un des principaux marchés au monde pour la technologie et surtout l'un des marchés à la croissance la plus forte. Le pays fournit aussi de très nombreux composants, dont des écrans LCD et LED, ce qui peut avoir un effet sur la production mondiale.