Un tribunal de Moscou a fait saisir 778.526.223 roubles, soit quasiment onze millions d'euros, de Dell Technologies. Il en a décidé ainsi suite au refus de Dell de fournir des services à un intégrateur IT russe pour VMware, dont Dell est/était le distributeur dans le pays. Or ces services avaient déjà été payés.

La saisie est révélée dans plusieurs journaux russes. BleepingComputer a aussi demandé à Dell de réagir, mais l'entreprise se refuse à commenter des affaires juridiques en cours.

Cette affaire n'est du reste pas la seule en Russie. Précédemment en effet, un procès de groupe a été intenté à l'encontre d'Apple. Un bureau d'avocats exige 90 millions de roubles (1,23 million d'euros) à présent que l'entreprise a renoncé à Apple Pay dans le pays. L'argument brandi dans ce cas, c'est qu'un iPhone acheté possède beaucoup moins de valeur en raison du retrait d'Apple, parce que les fonctions promises ne sont à présent plus disponibles.

Le même bureau a également intenté un procès similaire à Netflix. Ici, c'est une compensation d'un montant de 60 millions de roubles (820.000 euros) qui est réclamée.

Un tribunal de Moscou a fait saisir 778.526.223 roubles, soit quasiment onze millions d'euros, de Dell Technologies. Il en a décidé ainsi suite au refus de Dell de fournir des services à un intégrateur IT russe pour VMware, dont Dell est/était le distributeur dans le pays. Or ces services avaient déjà été payés.La saisie est révélée dans plusieurs journaux russes. BleepingComputer a aussi demandé à Dell de réagir, mais l'entreprise se refuse à commenter des affaires juridiques en cours.Cette affaire n'est du reste pas la seule en Russie. Précédemment en effet, un procès de groupe a été intenté à l'encontre d'Apple. Un bureau d'avocats exige 90 millions de roubles (1,23 million d'euros) à présent que l'entreprise a renoncé à Apple Pay dans le pays. L'argument brandi dans ce cas, c'est qu'un iPhone acheté possède beaucoup moins de valeur en raison du retrait d'Apple, parce que les fonctions promises ne sont à présent plus disponibles.Le même bureau a également intenté un procès similaire à Netflix. Ici, c'est une compensation d'un montant de 60 millions de roubles (820.000 euros) qui est réclamée.