La petite Américaine Kylie Wicker (9 ans) est née sans doigts à la main gauche. La prothèse n'a jamais été une option pour ses parents car son prix peut atteindre les 50.000 dollars.

Mais via internet, le père de Kylie a découvert le monde merveilleux de l'impression 3D. Il entra alors en contact avec la Boylan High School dans l'Illinois, et une classe d'étudiants ingénieurs de cet établissement réalisa une prothèse imprimée en 3D à la mesure de Kylie Wicker pour un prix de quelque 5 dollars seulement. Voilà ce qu'on peut lire dans The Huffington Post sur base d'un reportage de la chaîne TV MyFoxPhilly.

Aux Etats-Unis, l'imprimante 3D est toujours davantage mise à la disposition de (jeunes) étudiants. Plus tôt cette année, des écoliers texans ont ainsi développé une main imprimée en 3D pour le petit frère de deux ans d'un de leurs condisciples. A Kansas City, une 'main robotisée' a été mise au point à l'aide d'une imprimante 3D. Et l'an dernier, un étudiant de 18 ans, Easton LaChappelle, réalisa également une prothèse imprimée en 3D lors de la White House Science Fair sous l'oeil admiratif du président Obama. Aujourd'hui, LaChappelle fait partie de l'équipe Robonaut de la NASA, qui travaille sur des robots humanoïdes.

La petite Américaine Kylie Wicker (9 ans) est née sans doigts à la main gauche. La prothèse n'a jamais été une option pour ses parents car son prix peut atteindre les 50.000 dollars. Mais via internet, le père de Kylie a découvert le monde merveilleux de l'impression 3D. Il entra alors en contact avec la Boylan High School dans l'Illinois, et une classe d'étudiants ingénieurs de cet établissement réalisa une prothèse imprimée en 3D à la mesure de Kylie Wicker pour un prix de quelque 5 dollars seulement. Voilà ce qu'on peut lire dans The Huffington Post sur base d'un reportage de la chaîne TV MyFoxPhilly. Aux Etats-Unis, l'imprimante 3D est toujours davantage mise à la disposition de (jeunes) étudiants. Plus tôt cette année, des écoliers texans ont ainsi développé une main imprimée en 3D pour le petit frère de deux ans d'un de leurs condisciples. A Kansas City, une 'main robotisée' a été mise au point à l'aide d'une imprimante 3D. Et l'an dernier, un étudiant de 18 ans, Easton LaChappelle, réalisa également une prothèse imprimée en 3D lors de la White House Science Fair sous l'oeil admiratif du président Obama. Aujourd'hui, LaChappelle fait partie de l'équipe Robonaut de la NASA, qui travaille sur des robots humanoïdes.