Des élus qui n'auraient pas dû l'être dans trois communes suite à un problème de clés USB

25/10/18 à 13:18 - Mise à jour à 13:17

Source: Belga

Dans six bureaux de vote, répartis au sein de six communes et villes flamandes, toutes les voix n'ont pas été comptabilisées. Le résultat? Des élus qui n'auraient pas dû l'être. La raison? Des clés USB débranchées trop rapidement des ordinateurs.

Des élus qui n'auraient pas dû l'être dans trois communes suite à un problème de clés USB

© Belga

Avant les dernières élections du 14 octobre, la sécurité du logiciel et des clés USB avait déjà causé quelqu'émoi. Durant le scrutin, il n'y eut en fin de compte ci et là que quelques problèmes de clés USB refusant tout service. Mais aujourd'hui, on apprend clairement que des clés USB ont quand même provoqué des difficultés inattendues. Dans un certain nombre de bureaux de vote en Flandre, toutes les voix n'ont manifestement pas été comptabilisées, du fait que des clés USB ont été débranchées trop rapidement des ordinateurs. C'est ce qu'annonce l'Agentschap Binnenlands Bestuur flamande.

Des élus qui n'auraient pas dû l'être

C'est ainsi que dans les communes de Haacht et de Keerbergen en Brabant Flamand, ainsi qu'à Puurs-Sint-Amands dans la province d'Anvers, quatre candidats ont été erronément élus lors des élections du 14 octobre. L'erreur a été constatée dans six bureaux de vote, répartis au sein de six communes et villes flamandes. A Aalter, Machelen et Mechelen (Malines), cela n'a eu un impact que sur l'ordre des candidats élus, mais dans les trois autres communes, c'est un autre candidat d'un même parti qui a été élu au sein du conseil communal, apprend-on.

Quote

"La comptabilisation des voix a été interrompue suite au retrait précipité de clés USB des ordinateurs."

A Haacht, ce n'est pas Hanna Farah, mais bien Luc De Bie qui est élu pour le sp.a, et pour l'Open Vld, ce n'est pas Nelly Willems qui a été choisie pour faire partie du conseil communal, mais Nick Van Avondt. A Keerbergen ce ne sera pas Isabel Goutière qui siégera pour l'Open Vld, mais bien Anne-Lien Convents. Et au sein du conseil communal de la commune fusionnée de Puurs-Sint-Amands, l'un des sièges de la N-VA est attribué à Sonja Van Nimmen (en lieu et place de Peggy Seeuws). Il n'y a par contre aucun impact sur la répartition des sièges entre les partis aux conseils communaux, et il n'y en a pas non plus au niveau provincial.

"Manipulation involontaire"

"La totalisation ou la comptabilisation des votes émis (le traitement des votes individuels en un fichier global), a été interrompue suite au retrait précipité des clés USB des ordinateurs", ce qui fait que toutes les voix émises n'ont pas été prises en compte, explique-t-on à l'Agentschap Binnenlands Bestuur. Selon cette agence, il est "clairement" question d'une "manipulation involontaire lors de la clôture du bureau de vote". Involontaire ou pas, le fait qu'ainsi, les résultats électoraux aient été influencés, fait une fois encore surgir des questions sur la procédure et sur l'exécution technologique du scrutin électronique.

Nos partenaires