L'attaque lancée sur le fisc, le NAP, remonte à fin juin et a été probablement lancée de l'étranger, selon la Bulgarie. Le vol a été révélé du fait que quelqu'un se faisant passer pour un hacker russe ait pris contact lundi avec un journal et lui ait proposé un accès à des données dérobées. Le journal 24 Tsjasa (24 heures) reçu alors un fichier de plus d'un million de numéros de sécurité sociale, d'informations salariales et de données de soins de santé. Le service des impôts rédigea ensuite le communiqué suivant: "Nous avons examiné 30 pour cent des données piratées et nous confirmons que ces informations proviennent bien du NAP."

On ne sait pas clairement comment ces renseignements ont pu être dérobés. Il est possible que les hackers aient trouvé une faille dans la sécurité du système avec lequel des Bulgares peuvent transférer leur déclaration d'impôts de l'étranger.