On a découvert un nouveau maliciel qui se fait passer pour une mise à jour pour Adobe Flash. Le problème, c'est qu'il installe aussi un logiciel de 'cryptomining' sur les ordinateurs des victimes, qui extrait la crypto-monnaie Monero. Voilà ce que révèle l'entreprise de sécurité Palo Alto Networks dans un rapport de recherche.

Pour paraître aussi... vrai que nature, le malware copie la fenêtre émergente d'Adobe et met vraiment à niveau l'ordinateur cible vers la toute dernière version de Flash. Le but est évidemment que la victime ne se rende compte de rien. Le crypto-piratage sous-entend que la puissance IT et l'électricité de la victime soient utilisées pour extraire de l'argent virtuel au profit de criminels. L'année dernière, les cours des crypto-espèces ont fortement crû et du coup aussi les frais pour les extraire. Depuis lors, les logiciels d'extraction sont toujours plus souvent dissimulés sur des sites web et dans du malware.