'Une enquête collective a été initiée par cinq autorités en France, Belgique, Allemagne, Espagne et aux Pays-Bas. L'objectif est d'harmoniser les actions nationales sous la direction des Pays-Bas', déclare Isabelle Falque-Pierrotin, la présidente de la CNIL.

Et d'ajouter: 'Toutes les organisations n'ont pas exactement les mêmes compétences, mais ce sera surtout la politique de confidentialité de Facebook qui sera examinée à la loupe.'

En outre, les organisations vont également vérifier comment d'autres applications telles les applis Instagram et WhatsApp appartenant aussi à Facebook traitent les données personnelles.

(Belga/MI)

'Une enquête collective a été initiée par cinq autorités en France, Belgique, Allemagne, Espagne et aux Pays-Bas. L'objectif est d'harmoniser les actions nationales sous la direction des Pays-Bas', déclare Isabelle Falque-Pierrotin, la présidente de la CNIL. Et d'ajouter: 'Toutes les organisations n'ont pas exactement les mêmes compétences, mais ce sera surtout la politique de confidentialité de Facebook qui sera examinée à la loupe.' En outre, les organisations vont également vérifier comment d'autres applications telles les applis Instagram et WhatsApp appartenant aussi à Facebook traitent les données personnelles.(Belga/MI)