"L'e-mail n'a pas seulement été envoyé à nos clients", indique Kurt Baetens de Scarlet. "Nous pensons qu'il a été envoyé au hasard à un vaste fichier groupé."

Vendredi matin, l'entreprise a reçu plusieurs dizaines d'appels téléphoniques de clients. La plupart demandaient de plus amples informations, mais certains ont effectivement fait le paiement demandé.

"Nous ne pouvons que continuer à mettre en garde contre ce type de mails, mais certains sont lents à comprendre", dit-on à la Federal Computer Crime Unit (FCCU) de la police, qui lutte contre la criminalité financière.

Dans l'e-mail en question, avec comme objet "|Numéro de facture: 0018912161| |Date: 18-01-2014| |Concerne: Dépassement de la limite de données|", le destinataire est invité à payer avec un "3V Card Voucher". "Nous ne recourons jamais à ce mode de paiement", précise Scarlet.

Sur sa page Facebook, l'entreprise appelle à ne pas réagir à cet e-mail. Celui qui a déjà transféré le montant est invité à prendre contact avec la police fédérale.

Plus tôt la semaine dernière, Scarlet avait déjà mis en garde via Facebook concernant des "appels téléphoniques étranges de personnes se faisant passer pour des collaborateurs de Scarlet". Il y a de grandes chances qu'il s'agisse de la même organisation criminelle.

La FCCU se refuse à dire quoi que ce soit sur une enquête éventuelle. (Belga/MI)

"L'e-mail n'a pas seulement été envoyé à nos clients", indique Kurt Baetens de Scarlet. "Nous pensons qu'il a été envoyé au hasard à un vaste fichier groupé." Vendredi matin, l'entreprise a reçu plusieurs dizaines d'appels téléphoniques de clients. La plupart demandaient de plus amples informations, mais certains ont effectivement fait le paiement demandé. "Nous ne pouvons que continuer à mettre en garde contre ce type de mails, mais certains sont lents à comprendre", dit-on à la Federal Computer Crime Unit (FCCU) de la police, qui lutte contre la criminalité financière. Dans l'e-mail en question, avec comme objet "|Numéro de facture: 0018912161| |Date: 18-01-2014| |Concerne: Dépassement de la limite de données|", le destinataire est invité à payer avec un "3V Card Voucher". "Nous ne recourons jamais à ce mode de paiement", précise Scarlet. Sur sa page Facebook, l'entreprise appelle à ne pas réagir à cet e-mail. Celui qui a déjà transféré le montant est invité à prendre contact avec la police fédérale. Plus tôt la semaine dernière, Scarlet avait déjà mis en garde via Facebook concernant des "appels téléphoniques étranges de personnes se faisant passer pour des collaborateurs de Scarlet". Il y a de grandes chances qu'il s'agisse de la même organisation criminelle. La FCCU se refuse à dire quoi que ce soit sur une enquête éventuelle. (Belga/MI)