Cette découverte est à mettre à l'actif de chercheurs travailla nt dans les universités d'Hasselt, Oxford, Stanford et Washington et a récemment fait l'objet d'une publication dans la revue spécialisée Science. Plus concrètement, il est question ici du développement de ce qu'on appelle une cellule solaire tandem, dont les deux sous-cellules se composent de pérovskite minérale.

La cellule se compose donc de deux composants ou couches, qui peuvent chacun(e) absorber une partie spécifique de la lumière solaire. "L'avantage, c'est que conjointement, elles peuvent stocker une plus grande portion de l'énergie envoyée par le soleil et la convertir avec un minimum de perte de tension en énergie électrique", explique le Dr. Bert Conings d'IMO-Imomec (UHasselt).

Plus simple à produire

Les cellules sont faites de pérovskite en lieu et place de l'habituel silicium ou cadmium. "L'avantage des cellules solaires à la pérovskite, c'est non seulement leur efficience, mais aussi le fait que leur production s'avère plus simple", ajoute Conings. "Le matériau peut être extrait à basse température d'une sorte d'encre par 'coating' (enrobage) ou 'printing' (impression). En outre, les pérovskites photovoltaïques absorbent tellement facilement la lumière solaire qu'une très fine couche suffit, en l'occurrence une couche au moins 1.000 fois plus mince que dans le cas d'une cellule solaire au silicium. De plus, le coût du matériau est très faible."

Les chercheurs qualifient leur invention de 'jalon'. Ils vont à présent poursuivre leur recherche afin d'augmenter encore l'efficience de la cellule solaire tandem à la pérovskite.

(Belga/WK)

Cette découverte est à mettre à l'actif de chercheurs travailla nt dans les universités d'Hasselt, Oxford, Stanford et Washington et a récemment fait l'objet d'une publication dans la revue spécialisée Science. Plus concrètement, il est question ici du développement de ce qu'on appelle une cellule solaire tandem, dont les deux sous-cellules se composent de pérovskite minérale.La cellule se compose donc de deux composants ou couches, qui peuvent chacun(e) absorber une partie spécifique de la lumière solaire. "L'avantage, c'est que conjointement, elles peuvent stocker une plus grande portion de l'énergie envoyée par le soleil et la convertir avec un minimum de perte de tension en énergie électrique", explique le Dr. Bert Conings d'IMO-Imomec (UHasselt).Plus simple à produireLes cellules sont faites de pérovskite en lieu et place de l'habituel silicium ou cadmium. "L'avantage des cellules solaires à la pérovskite, c'est non seulement leur efficience, mais aussi le fait que leur production s'avère plus simple", ajoute Conings. "Le matériau peut être extrait à basse température d'une sorte d'encre par 'coating' (enrobage) ou 'printing' (impression). En outre, les pérovskites photovoltaïques absorbent tellement facilement la lumière solaire qu'une très fine couche suffit, en l'occurrence une couche au moins 1.000 fois plus mince que dans le cas d'une cellule solaire au silicium. De plus, le coût du matériau est très faible."Les chercheurs qualifient leur invention de 'jalon'. Ils vont à présent poursuivre leur recherche afin d'augmenter encore l'efficience de la cellule solaire tandem à la pérovskite.(Belga/WK)