La sécurité a déjà dû expulser plusieurs joueurs du jeu Pokémon Go bien connu de la résidence de vacances du Roi, a expliqué le responsable de l'équipe de protection, Sven Stensson, à Aftonbladet.

"Nous avons intercepté quelques personnes le soir munis d'une lampe de poche dans les jardins. C'étaient des chasseurs de Pokémon." Ils n'ont pas reçu d'amende, même s'ils se trouvaient à ce moment-là sur un terrain privé. "Ils pourront cependant revenir pendant la journée, lorsque les jardins sont accessibles au public, pour chasser tous les Pokémon qu'ils pourront y trouver", a encore ajouté Stensson.

(ANP/WK)

La sécurité a déjà dû expulser plusieurs joueurs du jeu Pokémon Go bien connu de la résidence de vacances du Roi, a expliqué le responsable de l'équipe de protection, Sven Stensson, à Aftonbladet."Nous avons intercepté quelques personnes le soir munis d'une lampe de poche dans les jardins. C'étaient des chasseurs de Pokémon." Ils n'ont pas reçu d'amende, même s'ils se trouvaient à ce moment-là sur un terrain privé. "Ils pourront cependant revenir pendant la journée, lorsque les jardins sont accessibles au public, pour chasser tous les Pokémon qu'ils pourront y trouver", a encore ajouté Stensson.(ANP/WK)