On ignore encore si ces actions auront un effet sur la livraison d'articles d'Amazon en Belgique et aux Pays-Bas.

Des collaborateurs allemands mécontents d'Amazon ont également déjà annoncé qu'ils envisagent de ne plus travailler jusqu'à jeudi, veille de la Noël. Amazon ne s'attend provisoirement pas encore à de fortes perturbations au niveau de ses livraisons, parce que la majorité du personnel travaille encore. La distribution des marchandises vers la Belgique est normalement prise en charge, du moins en partie, par un centre en Allemagne.

Chez Amazon, la pression est actuellement beaucoup plus forte qu'en période normale. En raison de la fermeture massive des magasins traditionnels en raison de la propagation du virus, nombreuses sont les personnes qui ne peuvent acheter leurs cadeaux de Noël qu'en ligne.

Mais un conflit avec le syndicat Verdi joue aussi un rôle. Ce dernier a appelé à la grève, afin d'inciter Amazon à accepter un accord salarial qui s'applique aux petites entreprises et aux firmes de distribution en Allemagne. Le syndicat allemand souhaite aussi obtenir de meilleures conditions de travail. Amazon estime de son côté que ses employés bénéficient "de salaires élevés, de très bons avantages complémentaires et d'excellentes possibilités de carrière."

On ignore encore si ces actions auront un effet sur la livraison d'articles d'Amazon en Belgique et aux Pays-Bas.Des collaborateurs allemands mécontents d'Amazon ont également déjà annoncé qu'ils envisagent de ne plus travailler jusqu'à jeudi, veille de la Noël. Amazon ne s'attend provisoirement pas encore à de fortes perturbations au niveau de ses livraisons, parce que la majorité du personnel travaille encore. La distribution des marchandises vers la Belgique est normalement prise en charge, du moins en partie, par un centre en Allemagne.Chez Amazon, la pression est actuellement beaucoup plus forte qu'en période normale. En raison de la fermeture massive des magasins traditionnels en raison de la propagation du virus, nombreuses sont les personnes qui ne peuvent acheter leurs cadeaux de Noël qu'en ligne.Mais un conflit avec le syndicat Verdi joue aussi un rôle. Ce dernier a appelé à la grève, afin d'inciter Amazon à accepter un accord salarial qui s'applique aux petites entreprises et aux firmes de distribution en Allemagne. Le syndicat allemand souhaite aussi obtenir de meilleures conditions de travail. Amazon estime de son côté que ses employés bénéficient "de salaires élevés, de très bons avantages complémentaires et d'excellentes possibilités de carrière."