L'objectif du projet 'NASA Startup' est de stimuler l'innovation et l'entreprenariat high-tech. Les jeunes entreprises doivent cependant tenter sérieusement de rendre économiquement productifs les brevets qu'elles souhaitent utiliser. Durant les trois premières années, elles seront en tout cas exemptées de frais de licence. Ensuite et si les rentrées de l'entreprise le permettent, une contribution conforme au marché sera versée à la NASA. En outre, le fait est aussi que les licences ne seront en principe pas exclusives et ce, même s'il s'agira d'en discuter avec l'organisation aéronautique.

Les licences ont été réparties par la NASA en 15 rubriques, dont les 'robots humanoïdes multi-utilisables', les 'appareils laser à main' et les 'avions repliables'. Le gisement (repository) de NASA Startup contient non seulement la liste des brevets, mais aussi les aperçus des avantages potentiels des techniques décrites, et une foule de 'fact-sheets'.

Patients souffrant de démence

Précédemment déjà, la NASA avait fourni des licences sur une base commerciale. Il s'agissait entre autres de licences dans le domaine de la nanotechnologie. Elle avait aussi vendu des licences, notamment à l'entreprise DynaDX, qui les utilise pour la réalisation d'appareils médicaux pour des besoins de diagnostic et de recherche en support de traitement dans le cas de patients souffrant de démence.

Source: Automatiseringgids

L'objectif du projet 'NASA Startup' est de stimuler l'innovation et l'entreprenariat high-tech. Les jeunes entreprises doivent cependant tenter sérieusement de rendre économiquement productifs les brevets qu'elles souhaitent utiliser. Durant les trois premières années, elles seront en tout cas exemptées de frais de licence. Ensuite et si les rentrées de l'entreprise le permettent, une contribution conforme au marché sera versée à la NASA. En outre, le fait est aussi que les licences ne seront en principe pas exclusives et ce, même s'il s'agira d'en discuter avec l'organisation aéronautique.Les licences ont été réparties par la NASA en 15 rubriques, dont les 'robots humanoïdes multi-utilisables', les 'appareils laser à main' et les 'avions repliables'. Le gisement (repository) de NASA Startup contient non seulement la liste des brevets, mais aussi les aperçus des avantages potentiels des techniques décrites, et une foule de 'fact-sheets'.Patients souffrant de démencePrécédemment déjà, la NASA avait fourni des licences sur une base commerciale. Il s'agissait entre autres de licences dans le domaine de la nanotechnologie. Elle avait aussi vendu des licences, notamment à l'entreprise DynaDX, qui les utilise pour la réalisation d'appareils médicaux pour des besoins de diagnostic et de recherche en support de traitement dans le cas de patients souffrant de démence.Source: Automatiseringgids