En septembre dernier, au moins 2 070 personnes ont perdu la vie alors que des milliers de pèlerins s'étaient engouffrés sur un pont dans le quartier de la ville sainte musulmane de La Mecque. La précédente catastrophe la plus grave lors du Hajj annuel remontait à 1990. Pour établir le nombre de victimes, les autorités se sont basées sur les données relatives aux victimes rapatriées par différents pays. L'Arabie saoudite ne comptait quant à elle "que" 700 morts.

Le bracelet électronique contient des informations médicales et personnelles susceptibles d'aider les autorités à soigner et à identifier les éventuelles victimes. Les bracelets sont résistants à l'eau et reliés à un système de localisation GPS. De plus, les dispositifs fournissent des informations sur les heures de prière et comportent un help desk en plusieurs langues, surtout destiné à accompagner les fidèles ne parlant pas l'arabe au travers des différents rituels de l'événement islamiste.

L'Arabie saoudite assure la surveillance du pèlerinage annuel à La Mecque, effectué par plus de deux millions de musulmans venus du monde entier.

(ANP/WK)

En septembre dernier, au moins 2 070 personnes ont perdu la vie alors que des milliers de pèlerins s'étaient engouffrés sur un pont dans le quartier de la ville sainte musulmane de La Mecque. La précédente catastrophe la plus grave lors du Hajj annuel remontait à 1990. Pour établir le nombre de victimes, les autorités se sont basées sur les données relatives aux victimes rapatriées par différents pays. L'Arabie saoudite ne comptait quant à elle "que" 700 morts.Le bracelet électronique contient des informations médicales et personnelles susceptibles d'aider les autorités à soigner et à identifier les éventuelles victimes. Les bracelets sont résistants à l'eau et reliés à un système de localisation GPS. De plus, les dispositifs fournissent des informations sur les heures de prière et comportent un help desk en plusieurs langues, surtout destiné à accompagner les fidèles ne parlant pas l'arabe au travers des différents rituels de l'événement islamiste.L'Arabie saoudite assure la surveillance du pèlerinage annuel à La Mecque, effectué par plus de deux millions de musulmans venus du monde entier.(ANP/WK)