Dans un communiqué posté sur son blog, Google indique vouloir améliorer l'intégration entre ses principales formes de communication, en l'occurrence l'e-mail, le clavardage et la vidéo.

Cela signifie entre autres qu'on pourra désormais démarrer directement de la boîte de réception des réunions par vidéo. Cette partie du re-design a été déployée partiellement déjà. Meet (la plate-forme de visioconférence de Google) a en effet été incorporée à Gmail for web, Android et iOS. L'intégration de Google Chat for Gmail a également été déployée, provisoirement uniquement sur le web. L'une des fonctions les plus étonnantes ici, c'est la possibilité de faire suivre les messages de clavardage (chat) vers la boîte de réception dans Gmail.

Les clients de la G Suite pourront dès cette semaine aussi rapatrier des documents dans Chat et créer des canaux séparés ('rooms') pour communiquer avec des personnes dans et hors de l'entreprise. Les 'rooms' fréquemment utilisés pourront en outre être épinglés afin de les retrouver plus vite. L'intégration d'applis comme DocuSign ou Salesforce est aussi prévue et ce, tant dans Gmail, Chat que dans les différents 'rooms'.

L'une des intégrations les plus intéressantes est celle du moteur de recherche. Vous pourrez à présent non seulement passer en revue votre boîte mail pleine à craquer dans Gmail, mais aussi votre historique de chat. Des statuts comme 'Do Not Disturb' et 'Out of Office' ne doivent enfin pas troubler la concentration des utilisateurs.

De boîte mail en productivité

Sur base du re-design, Gmail semble davantage prendre la direction de Slack, le logiciel collaboratif populaire qui s'est toujours fixé comme but de remplacer l'e-mail. Slack cible fortement les intégrations avec un tas d'applis, afin que l'utilisateur puisse piloter une série de programmes au départ d'une fenêtre de chat. Google semble à présent vouloir sortir sa propre alternative à Slack en accordant une place dans la boîte de réception à sa gamme de logiciels et de plates-formes.

Dans les semaines à venir, l'entreprise promet de déployer d'autres mesures de sécurité, spécifiquement pour la plate-forme vidéo Meet et pour Chat. Voilà qui devrait donner à l'organisateur d'une réunion davantage de contrôle sur les participants.

Ces nouvelles fonctions seront déployées dans le courant des prochaines semaines d'abord à l'attention des clients (payants) de la G Suite. Google ne souhaite pas encore révéler quelles fonctions seront disponibles pour les utilisateurs non-payants.

Dans un communiqué posté sur son blog, Google indique vouloir améliorer l'intégration entre ses principales formes de communication, en l'occurrence l'e-mail, le clavardage et la vidéo.Cela signifie entre autres qu'on pourra désormais démarrer directement de la boîte de réception des réunions par vidéo. Cette partie du re-design a été déployée partiellement déjà. Meet (la plate-forme de visioconférence de Google) a en effet été incorporée à Gmail for web, Android et iOS. L'intégration de Google Chat for Gmail a également été déployée, provisoirement uniquement sur le web. L'une des fonctions les plus étonnantes ici, c'est la possibilité de faire suivre les messages de clavardage (chat) vers la boîte de réception dans Gmail.Les clients de la G Suite pourront dès cette semaine aussi rapatrier des documents dans Chat et créer des canaux séparés ('rooms') pour communiquer avec des personnes dans et hors de l'entreprise. Les 'rooms' fréquemment utilisés pourront en outre être épinglés afin de les retrouver plus vite. L'intégration d'applis comme DocuSign ou Salesforce est aussi prévue et ce, tant dans Gmail, Chat que dans les différents 'rooms'.L'une des intégrations les plus intéressantes est celle du moteur de recherche. Vous pourrez à présent non seulement passer en revue votre boîte mail pleine à craquer dans Gmail, mais aussi votre historique de chat. Des statuts comme 'Do Not Disturb' et 'Out of Office' ne doivent enfin pas troubler la concentration des utilisateurs.De boîte mail en productivitéSur base du re-design, Gmail semble davantage prendre la direction de Slack, le logiciel collaboratif populaire qui s'est toujours fixé comme but de remplacer l'e-mail. Slack cible fortement les intégrations avec un tas d'applis, afin que l'utilisateur puisse piloter une série de programmes au départ d'une fenêtre de chat. Google semble à présent vouloir sortir sa propre alternative à Slack en accordant une place dans la boîte de réception à sa gamme de logiciels et de plates-formes.Dans les semaines à venir, l'entreprise promet de déployer d'autres mesures de sécurité, spécifiquement pour la plate-forme vidéo Meet et pour Chat. Voilà qui devrait donner à l'organisateur d'une réunion davantage de contrôle sur les participants.Ces nouvelles fonctions seront déployées dans le courant des prochaines semaines d'abord à l'attention des clients (payants) de la G Suite. Google ne souhaite pas encore révéler quelles fonctions seront disponibles pour les utilisateurs non-payants.