L'américaine Danlaw est spécialisée dans les solutions 'connected car', le matériel embarqué et le développement de logiciels d'Electronic Control Units (ECU), ainsi que dans la communication réseautique dans les véhicules, les systèmes d'info-loisirs et la télématique.

Grâce à ce partenariat, Option reçoit un prêt, convertible en actions, de six millions d'euros à cinq pour cent d'intérêt, qui court jusqu'en novembre 2020. En outre, l'entreprise bénéfice de l'option de quatre millions d'euros en droits de souscription (warrants). Ce dernier point sera bientôt approuvé lors d'une réunion générale extraordinaire.

De par cet investissement, le fondateur et CEO de Danlaw, Raju Dandu, siègera au sein du conseil d'administration d'Option. "Nous envisageons de nombreuses opportunités en vue d'améliorer notre trajet de croissance en proposant des solutions intégrées reposant sur les puissantes possibilités de design et d'ingénierie d'Option, ce qui nous permettra de fournir un ensemble plus robuste de solutions pour la voiture connectée et l'internet des choses", a déclaré Dandu.

Grâce à cet accord, Option se focalisera de plus belle sur les voitures connectées. L'été dernier encore, l'entreprise avait annoncé qu'elle avait décroché un juteux contrat avec une société non nommément citée en vue de développer ce qu'on appelle un ODB 2 Datalogger. Voilà qui cadre parfaitement avec les activités de Danlaw qui, à l'entendre, est le fournisseur n° 1 en télématique pour les appareils ODB (On Board Diagnostics) en Amérique du Nord.

L'américaine Danlaw est spécialisée dans les solutions 'connected car', le matériel embarqué et le développement de logiciels d'Electronic Control Units (ECU), ainsi que dans la communication réseautique dans les véhicules, les systèmes d'info-loisirs et la télématique.Grâce à ce partenariat, Option reçoit un prêt, convertible en actions, de six millions d'euros à cinq pour cent d'intérêt, qui court jusqu'en novembre 2020. En outre, l'entreprise bénéfice de l'option de quatre millions d'euros en droits de souscription (warrants). Ce dernier point sera bientôt approuvé lors d'une réunion générale extraordinaire.De par cet investissement, le fondateur et CEO de Danlaw, Raju Dandu, siègera au sein du conseil d'administration d'Option. "Nous envisageons de nombreuses opportunités en vue d'améliorer notre trajet de croissance en proposant des solutions intégrées reposant sur les puissantes possibilités de design et d'ingénierie d'Option, ce qui nous permettra de fournir un ensemble plus robuste de solutions pour la voiture connectée et l'internet des choses", a déclaré Dandu.Grâce à cet accord, Option se focalisera de plus belle sur les voitures connectées. L'été dernier encore, l'entreprise avait annoncé qu'elle avait décroché un juteux contrat avec une société non nommément citée en vue de développer ce qu'on appelle un ODB 2 Datalogger. Voilà qui cadre parfaitement avec les activités de Danlaw qui, à l'entendre, est le fournisseur n° 1 en télématique pour les appareils ODB (On Board Diagnostics) en Amérique du Nord.