L'équipe, WARR Hyperloop, est liée à l'université de Munich. Elle était l'une des trois finalistes à avoir rallié le siège principal de SpaceX en Californie. L'objectif de la course était de mettre au point un prototype d'un 'pod' capable de se déplacer dans un tunnel d'1,2 kilomètre. L'événement s'inscrivait dans le cadre de l'Hyperloop, le projet d'Elon Musk d'un système de transport ultrarapide. Comme c'est le team WARR qui a réussi à atteindre la vitesse maximale, c'est lui qui a été désigné grand vainqueur.

Les autres finalistes provenaient de Suisse, du Canada et des Etats-Unis. Le WARR pod pèse 80 kg et est entraîné par un moteur électrique générant 50 KW.

L'équipe, WARR Hyperloop, est liée à l'université de Munich. Elle était l'une des trois finalistes à avoir rallié le siège principal de SpaceX en Californie. L'objectif de la course était de mettre au point un prototype d'un 'pod' capable de se déplacer dans un tunnel d'1,2 kilomètre. L'événement s'inscrivait dans le cadre de l'Hyperloop, le projet d'Elon Musk d'un système de transport ultrarapide. Comme c'est le team WARR qui a réussi à atteindre la vitesse maximale, c'est lui qui a été désigné grand vainqueur. Les autres finalistes provenaient de Suisse, du Canada et des Etats-Unis. Le WARR pod pèse 80 kg et est entraîné par un moteur électrique générant 50 KW.