Oracle a racheté NetSuite, il y a quelques années, pour plus de 9 milliards de dollars, un montant incluant un important bonus par rapport au cours boursier de l'entreprise de software. Ellison en personne tira un grand profit de cette transaction, puisqu'il disposait d'une forte participation dans NetSuite. Or un groupe d'actionnaires accuse à présent tant Ellison que Catz de ne pas avoir respecté leurs devoirs de bonne gestion dans cette affaire. Le dédommagement exigé pourrait atteindre des milliards de dollars, selon les plaignants.

Trois membres du conseil d'administration d'Oracle viennent de donner leur autorisation de traîner Ellison en Catz en justice et ce, au nom de l'entreprise. En tant que membres d'une commission spéciale traitant ce genre de litiges, le trio avait dans un premier temps tenté d'aboutir à un arrangement, mais en vain. Même s'ils trouvent qu'un arrangement représente encore et toujours la meilleure solution, ils pensent aujourd'hui qu'il est préférable que les actionnaires défendent les intérêts d'Oracle devant le juge.