Deloitte: 'Les premiers smartphones 5G sortiront avant l'été encore'

06/02/19 à 11:56 - Mise à jour à 11:55

Source: Datanews

L'arrivée de la 5G dans notre pays n'est pas encore à l'ordre du jour, mais à en croire Deloitte, il y aura cette année à coup sûr 25 opérateurs au niveau mondial, qui déploieront les premiers services 5G. Et les premiers smartphones 5G sont également annoncés tout prochainement.

Deloitte: 'Les premiers smartphones 5G sortiront avant l'été encore'

© Getty Images/iStockphoto

Voilà ce que prévoit Deloitte dans son rapport annuel 'Technology, Media and Telecommunicatons' pour 2019. L'entreprise y signale que dans le monde, 25 opérateurs se lanceront dans la 5G. L'année prochaine, il y en aura 26 de plus. En 2018, des tests avaient été effectués chez quelque 72 opérateurs.

Il va de soi qu'un réseau a besoin d'appareils. Le géant de la consultance Deloitte s'attend à ce que vingt marques sortent des appareils 5G cette année encore. Les premiers arriveront sur le marché à partir du deuxième trimestre. Si ce timing est respecté, cela signifierait que quelques modèles seraient présentés très probablement au Mobile World Congress organisé fin de ce mois. En tout, Deloitte estime qu'1 million d'appareils 5G seront vendus cette année.

Pas plus cher que la 4G

Un détail étonnant: sur base des pays, où les fréquences 5G ont déjà été mises aux enchères, Deloitte prétend que leur prix ne sera en général pas supérieur à ceux pour la 4G à l'époque et ce, même si cela ne révèle évidemment rien sur le coût de l'équipement 5G pour les opérateurs.

Haut-parleurs intelligents et impression 3D

Dans son rapport, Deloitte jette aussi un regard sur l'intelligence artificielle (AI). L'entreprise estime que le marché des haut-parleurs intelligents (connectés) avec assistance vocale, qui proviennent aujourd'hui surtout de Google (Home) et d'Amazon (Alexa), représenteront cette année un chiffre d'affaires de 7 milliards de dollars. Ce serait quasiment deux fois plus que les 4,3 milliards de dollars de l'année dernière. L'entreprise apporte cependant ici la nuance, selon laquelle les haut-parleurs intelligents ne sont pas encore une réussite en Belgique avec quelque 3 pour cent seulement de part de marché.

L'entreprise distingue aussi un redémarrage pour l'impression 3D. Elle estime que le chiffre d'affaires tiré des imprimantes, matériaux et services dépassera cette année les 2,7 milliards de dollars pour atteindre les 3 milliards l'an prochain. L'augmentation des matériaux imprimables en 3D notamment devrait booster le secteur. En même temps, davantage de grandes entreprises devraient acquérir une imprimante 3D, afin de gommer les carences dans leur chaîne d'approvisionnement, selon Deloitte.

En savoir plus sur: