Au terme de rumeurs allant bon train depuis quelques mois déjà, il apparaît que le deal est à présent chose faite: c'est en effet la japonaise NTT Data qui s'empare de la division services IT de Dell. NTT Data versera 3,05 milliards de dollars, soit quelque 2,72 milliards d'euros pour ce département connu précédemment sous l'appellation Perot Systems. Cette entreprise avait été fondée en 1988 par l'ex-candidat à la présidence des Etats-Unis Ross Perot, puis revendue en 2009 à Dell pour 3,9 milliards de dollars. Cette division fournit des services IT principalement aux pouvoirs publics et aux grands hôpitaux.

La vente est importante pour Dell, afin de l'aider à financer son endettement dû au rachat d'EMC. Pour rappel, il s'agit là d'un montant de quasiment 60 milliards de dollars. Mais Dell ne s'arrête pas là et met en vente d'autres départements encore, tels Quest Software et SonicWall, à en croire l'agence de presse Reuters. Conjointement, ces divisions sont évaluées à 4 milliards de dollars.

Pour NTT Data, ce rachat s'inscrit dans un plan d'expansion en vue d'un ancrage plus important sur le sol américain. Grâce à cette reprise, l'entreprise aura en effet un accès direct aux grandes sociétés actives dans les soins de santé, les assurances et les services financiers. NTT Data a déjà effectué pas mal d'acquisitions, dont Everis. Dimension Data et l'ex-NextiraOne font aussi partie de NTT Group. Pour ce qui est du rachat d'EMC, Dell espère pouvoir entériner l'accord entre juillet et octobre.

Au terme de rumeurs allant bon train depuis quelques mois déjà, il apparaît que le deal est à présent chose faite: c'est en effet la japonaise NTT Data qui s'empare de la division services IT de Dell. NTT Data versera 3,05 milliards de dollars, soit quelque 2,72 milliards d'euros pour ce département connu précédemment sous l'appellation Perot Systems. Cette entreprise avait été fondée en 1988 par l'ex-candidat à la présidence des Etats-Unis Ross Perot, puis revendue en 2009 à Dell pour 3,9 milliards de dollars. Cette division fournit des services IT principalement aux pouvoirs publics et aux grands hôpitaux.La vente est importante pour Dell, afin de l'aider à financer son endettement dû au rachat d'EMC. Pour rappel, il s'agit là d'un montant de quasiment 60 milliards de dollars. Mais Dell ne s'arrête pas là et met en vente d'autres départements encore, tels Quest Software et SonicWall, à en croire l'agence de presse Reuters. Conjointement, ces divisions sont évaluées à 4 milliards de dollars.Pour NTT Data, ce rachat s'inscrit dans un plan d'expansion en vue d'un ancrage plus important sur le sol américain. Grâce à cette reprise, l'entreprise aura en effet un accès direct aux grandes sociétés actives dans les soins de santé, les assurances et les services financiers. NTT Data a déjà effectué pas mal d'acquisitions, dont Everis. Dimension Data et l'ex-NextiraOne font aussi partie de NTT Group. Pour ce qui est du rachat d'EMC, Dell espère pouvoir entériner l'accord entre juillet et octobre.