Boomi avait été rachetée par Dell en 2010 pour un montant non révélé. La filiale sera revendue dans le courant de cette année à Francisco Partners et TPG Capital, deux fonds d'investissement.

Boomi n'est pas la filiale la plus connue de Dell Technologies, mais elle vaut quand même quatre milliards aux yeux des repreneurs. Boomi est en fait une plate-forme d'intégration basée sur le nuage (iPaaS) et permet de connecter des applications, des processus et des personnes situés en différents endroits et utilisant divers appareils. La filiale possède 15.000 clients au niveau mondial.

Dans un communiqué, Dell ne fait guère de commentaires sur la vente, à cette exception près que Boomi a fortement progressé dans son giron et se trouve à présent dans une phase ultérieure.

Mais dans un contexte plus large, on observe que Dell prend ces dernières années congé de plusieurs filiales de logiciels. C'est ainsi qu'en 2018, elle a permis à Pivotal d'entrer à la bourse (avant d'être récemment rachetée par VMware). L'année dernière, RSA fut revendue, alors qu'il y a deux semaines, Dell Technologies annonça s'être entièrement débarrassée de sa majorité dans VMware.

Boomi avait été rachetée par Dell en 2010 pour un montant non révélé. La filiale sera revendue dans le courant de cette année à Francisco Partners et TPG Capital, deux fonds d'investissement.Boomi n'est pas la filiale la plus connue de Dell Technologies, mais elle vaut quand même quatre milliards aux yeux des repreneurs. Boomi est en fait une plate-forme d'intégration basée sur le nuage (iPaaS) et permet de connecter des applications, des processus et des personnes situés en différents endroits et utilisant divers appareils. La filiale possède 15.000 clients au niveau mondial.Dans un communiqué, Dell ne fait guère de commentaires sur la vente, à cette exception près que Boomi a fortement progressé dans son giron et se trouve à présent dans une phase ultérieure.Mais dans un contexte plus large, on observe que Dell prend ces dernières années congé de plusieurs filiales de logiciels. C'est ainsi qu'en 2018, elle a permis à Pivotal d'entrer à la bourse (avant d'être récemment rachetée par VMware). L'année dernière, RSA fut revendue, alors qu'il y a deux semaines, Dell Technologies annonça s'être entièrement débarrassée de sa majorité dans VMware.