Sachant que 80% des clients de Dell ont 5 clouds ou plus et que 90% utilisent également une plateforme sur-site, Dell entend accélérer encore la migration vers le cloud en proposant un modèle cohérent d'exploitation pour les clouds hybrides, question de réduire la complexité (de déploiement et d'utilisation) et la gestion de tels environnements. En effet, selon une récente étude du consultant Enterprise Strategy Group, 66% des décideurs IT estiment que leur informatique est devenue plus complexe ces deux dernières années.

Tout d'abord, Dell Technologies Cloud Platform offre un point central (hub) de gestion de clouds hybrides, permettant selon le constructeur de réduire de 47% le coût total de propriété (TCO) par rapport aux clouds publics natifs. Il s'agit d'un ensemble de solutions d'infrastructure cloud permettant de faciliter le déploiement et la gestion de clouds privés, en combinant la puissance de VMware (et de sa Cloud Foundation Platform) et de Dell EMC Infrastructure. Par ailleurs, l'offre intègre différents services à valeur ajoutée au niveau de la sécurité, de la protection des données et de la gestion du cycle de vie.

Autre annonce majeure de cette première journée, l'offre VMware Cloud on Dell EMC (qui combine la plateforme hyperconvergée Dell EMC VxRail à la technologie coeur de VMware) est désormais commercialisée sous forme de Dell Technologies Cloud Data Center-as-a-Service, ce qui permet d'appliquer le modèle du cloud public à un environnement sur-site. Dell précise que cette offre est proposée selon un modèle de consommation à la demande et qu'elle évite au client de devoir se soucier de la 'plomberie', ce qui doit lui permettre de se concentrer sur l'innovation et la transformation numérique. Précisons que le produit est lancé en bêta et sera commercialisé en disponibilité limitée au cours du 2e semestre de cette année.

Pour de nombreux analystes, il s'agit là d'une surprise pour un vendeur de matériels que de promotionner à ce point le cloud - difficile d'ignorer évidemment le succès des AWS, Google et Azure, sans parler des IBM et Oracle notamment. En effet, les clients pourront bénéficier de tous les avantages du cloud en s'appuyant sur une infrastructure proposée sous forme de service et disponible sur-site.

Pour ce qui concerne le poste de travail, Dell Technologies a dévoilé son Unified Workspace qui se concentre sur l'informatique pour l'utilisateur final. La société estime en effet que l'IT n'offre pas toujours l'environnement le plus flexible et innovant pour l'utilisateur, ce qui n'améliore ni la productivité, ni la créativité. De plus, beaucoup d'applications et d'appareils nouveaux voient le jour, alors que les silos existent toujours et que la complexité reste grande. Avec Unified Workspace, Dell Technologies propose une solution d'end-user computing permettant de déployer, de sécuriser et de gérer des appareils au départ du cloud en capitalisant sur les atouts de Secureworks et de VWware. D'ailleurs, toutes les annonces du groupe montrent une volonté d'intégrer plus étroite des technologies des différentes entités du groupe (Dell, Dell/EMC, Secureworks, VMware, Pivotal, RSA et Virtustream).

Enfin, la société a annoncé un nouveau partenariat multifacette avec Microsoft (les premières relations remontent au début de Dell en matière de PC voici exactement 35 ans). Ainsi, les deux sociétés vont fournir une infrastructure cloud VMware Cloud Foundation native sur Azure (disponibilité en cours d'année). Par ailleurs les utilisateurs Microsoft 365 et VMware WorkSpace One pourront gérer Office 365 via une intégration dans le cloud avec Microsoft Intune et Azure Active Directory. Enfin, VMware va étendre les fonctionnalités de Microsoft Windows Virtual Desktop en capitalisant sur VMware Horizon Cloud sur Microsoft Azure.

"Ces annonces montrent que les équipes de VMware et de Dell Technologies travaillent désormais en étroite collaboration, même si VMware reste indépendante. Nos clients ne veulent plus jouer le rôle d'intégrateur et désirent travailler avec moins de partenaires", a déclaré Michael Dell, chairman et CEO de Dell Technologies.