En mars, ce sont à nouveau 33 sociétés ICT qui ont été déclarées en faillite. Ce faisant, notre pays passe pour le 1er trimestre de l'année le cap des 100 faillites. Tels sont les récents chiffres du fournisseur d'informations professionnelles B-Information, filiale du groupe Roularta Media.

En janvier en effet, 37 sociétés ICT avaient dû mettre la clé sous la porte, pour 35 en février et 33 donc en mars. Ce nombre de faillites est toutefois légèrement inférieur à celui du 1er trimestre de l'an dernier où l'on avait enregistré 117 cessations d'activité.

Près de la moitié des faillites ont été recensées en Flandre, contre 30 à Bruxelles et 37 en Wallonie. En général, il s'agit d'indépendants et de SPRL. Dans 15 % des cas seulement, ces sociétés sont des SA.

En mars, ce sont à nouveau 33 sociétés ICT qui ont été déclarées en faillite. Ce faisant, notre pays passe pour le 1er trimestre de l'année le cap des 100 faillites. Tels sont les récents chiffres du fournisseur d'informations professionnelles B-Information, filiale du groupe Roularta Media. En janvier en effet, 37 sociétés ICT avaient dû mettre la clé sous la porte, pour 35 en février et 33 donc en mars. Ce nombre de faillites est toutefois légèrement inférieur à celui du 1er trimestre de l'an dernier où l'on avait enregistré 117 cessations d'activité. Près de la moitié des faillites ont été recensées en Flandre, contre 30 à Bruxelles et 37 en Wallonie. En général, il s'agit d'indépendants et de SPRL. Dans 15 % des cas seulement, ces sociétés sont des SA.