Le but poursuivi par le procès de groupe qui a été intenté la semaine dernière, c'est que les utilisateurs restent toujours maîtres de leurs données personnelles et qu'ils obtiennent une indemnisation correcte pour la valeur ajoutée que ces données génèrent. Enfin, l'affaire ainsi portée en justice plaide pour que chaque utilisateur berné reçoive un dédommagement d'un montant de 200 euros minimum.

Cette affaire qui concerne aussi l'Italie, le Portugal et l'Espagne, a en l'espace d'une semaine, réussi à convaincre déjà quelque quatorze mille utilisateurs belges. Les inscriptions peuvent se faire via Test-Achats. Assez ironiquement, vous pouvez vous y connecter avec votre compte... Facebook.

L'origine de l'affaire est le scandale provoqué par Cambridge Analytica. Il convient de signaler aussi qu'il n'est pas nécessaire d'avoir été une victime directe du scandale pour prendre part à la demande juridique de groupe.