L'entreprise aéronautique SpaceX a lancé le satellite océanographique franco-américain Jason-3. L'objectif était ensuite de faire atterrir le premier étage de la fusée Falcon 9 sur une plate-forme flottante dans l'Océan Pacifique, mais cela ne s'est pas passé comme prévu. C'était déjà la troisième fois que SpaceX tentait une telle opération.

Dégâts

"Le premier étage repose certes sur le 'droneship' (la plate-forme flottante), mais l'atterrissage a été mouvementé", mentionne SpaceX dans un tweet.

Il en résulte que l'étage a subi des dégâts. Elon Musk, le CEO de SpaceX, a toutefois tenu à relativiser l'atterrissage en question.

La fusé à décollé à 19H42' (heure belge) sur la base Vandenberg en Californie. Le premier étage s'est détaché du deuxième étage qui transporte le satellite et ce, comme convenu 2 minutes 37 secondes après le lancement. Le premier étage devait alors atterrir à la verticale sur la plate-forme flottante dix minutes après le lancement.

Mesure océanographiques

Sur Twitter, l'entreprise a encore annoncé que le satellite s'était déployé. Ce dernier a été construit par le groupe français Thales Alenia Space et a pour but d'augmenter la précision de mesures océanographiques (niveaux marins, force des vents, hauteur des vagues et direction des courants).

Le 22 décembre dernier, l'entreprise du milliardaire Elon Musk avait réussi pour la première fois à faire atterrir le premier étage d'une fusée Falcon 9 au sol, onze minutes après le lancement. Selon SpaceX, la récupération du premier étage permet de réduire fortement les coûts de lancement.

L'entreprise aéronautique SpaceX a lancé le satellite océanographique franco-américain Jason-3. L'objectif était ensuite de faire atterrir le premier étage de la fusée Falcon 9 sur une plate-forme flottante dans l'Océan Pacifique, mais cela ne s'est pas passé comme prévu. C'était déjà la troisième fois que SpaceX tentait une telle opération.Dégâts"Le premier étage repose certes sur le 'droneship' (la plate-forme flottante), mais l'atterrissage a été mouvementé", mentionne SpaceX dans un tweet.Il en résulte que l'étage a subi des dégâts. Elon Musk, le CEO de SpaceX, a toutefois tenu à relativiser l'atterrissage en question.La fusé à décollé à 19H42' (heure belge) sur la base Vandenberg en Californie. Le premier étage s'est détaché du deuxième étage qui transporte le satellite et ce, comme convenu 2 minutes 37 secondes après le lancement. Le premier étage devait alors atterrir à la verticale sur la plate-forme flottante dix minutes après le lancement.Mesure océanographiquesSur Twitter, l'entreprise a encore annoncé que le satellite s'était déployé. Ce dernier a été construit par le groupe français Thales Alenia Space et a pour but d'augmenter la précision de mesures océanographiques (niveaux marins, force des vents, hauteur des vagues et direction des courants).Le 22 décembre dernier, l'entreprise du milliardaire Elon Musk avait réussi pour la première fois à faire atterrir le premier étage d'une fusée Falcon 9 au sol, onze minutes après le lancement. Selon SpaceX, la récupération du premier étage permet de réduire fortement les coûts de lancement.