Selon l'analyste en virus Craig Schmugar de McAfee, il s'agit probablement là de programmes destinés tout spécialement à attaquer certaines entreprises. Voilà pourquoi il n'y aurait provisoirement encore aucune raison directe de tirer la sonnette d'alarme. Les assaillants se sont jusqu'à présent limités à envoyer des annexes malfaisantes à un nombre restreint d'entreprises et d'institutions.Microsoft était manifestement au courant du problème, étant donné que son service mpsvc Malware Protection avait réussi à le découvrir, mais elle n'en avisa le '[Security Advisory]' qu'au moment des premiers abus. Les utilisateurs PowerPoint souhaitant visionner des présentations, sont invités à utiliser PowerPoint Viewer car ce programme ne serait pas concerné par le problème.

Selon l'analyste en virus Craig Schmugar de McAfee, il s'agit probablement là de programmes destinés tout spécialement à attaquer certaines entreprises. Voilà pourquoi il n'y aurait provisoirement encore aucune raison directe de tirer la sonnette d'alarme. Les assaillants se sont jusqu'à présent limités à envoyer des annexes malfaisantes à un nombre restreint d'entreprises et d'institutions.Microsoft était manifestement au courant du problème, étant donné que son service mpsvc Malware Protection avait réussi à le découvrir, mais elle n'en avisa le '[Security Advisory]' qu'au moment des premiers abus. Les utilisateurs PowerPoint souhaitant visionner des présentations, sont invités à utiliser PowerPoint Viewer car ce programme ne serait pas concerné par le problème.