Les autorités invitent les utilisateurs à ne pas cliquer directement sur les liens et à s'assurer que les messages officiels provenant de My e-Box s'adressent toujours à leur destinataire en mentionnant leur nom ("Chère Madame/Monsieur suivi de votre prénom et nom" et non "Chère Madame, Cher Monsieur, ou encore Cher citoyen"), et à vérifier que la plateforme ne demande pas de compléter des données bancaires ou d'autres identifiants que les clés numériques CSAM nécessaires pour se connecter.

En cas d'e-mail suspect, il est conseillé de naviguer vers https://myebox.be et d'accéder à l'application via le lien "Ouvrir My e-Box" sur la page d'accueil. S'il n'y a pas de nouveau message dans My e-Box, l'e-mail reçu constitue une tentative d'hameçonnage.

Les cas récemment signalés concernent une notification en néerlandais de My e-Box indiquant faussement qu'un nouvel Avertissement Extrait de Rôle du SPF Finances est disponible.

Les autorités invitent les utilisateurs à ne pas cliquer directement sur les liens et à s'assurer que les messages officiels provenant de My e-Box s'adressent toujours à leur destinataire en mentionnant leur nom ("Chère Madame/Monsieur suivi de votre prénom et nom" et non "Chère Madame, Cher Monsieur, ou encore Cher citoyen"), et à vérifier que la plateforme ne demande pas de compléter des données bancaires ou d'autres identifiants que les clés numériques CSAM nécessaires pour se connecter.En cas d'e-mail suspect, il est conseillé de naviguer vers https://myebox.be et d'accéder à l'application via le lien "Ouvrir My e-Box" sur la page d'accueil. S'il n'y a pas de nouveau message dans My e-Box, l'e-mail reçu constitue une tentative d'hameçonnage.Les cas récemment signalés concernent une notification en néerlandais de My e-Box indiquant faussement qu'un nouvel Avertissement Extrait de Rôle du SPF Finances est disponible.