Durant le trimestre écoulé, AMD a enregistré un chiffre d'affaires de 3,24 milliards de dollars, en hausse de 53 pour cent par rapport au trimestre correspondant de l'année précédente. Le bénéfice d'exploitation s'est établi à 570 millions de dollars, et le bénéfice net à 1,78 milliard de dollars.

Il nous faut apporter ici la très importante nuance, selon laquelle pour ce dernier montant, AMD a obtenu plus d'un milliard de dollars d'avantages fiscaux. Sans cela, le bénéfice net serait de 636 millions de dollars. Il en résulte que l'entreprise révèle ses résultats avec et sans ces avantages, afin de permettre des comparaisons plus faciles avec les chiffres des trimestres précédents.

Davantage de croissance sur le marché professionnel

Sur les plus de trois milliards de dollars de chiffre d'affaires, 1,96 milliard provient des départements 'computing' et 'graphics', ce qui représente une progression de 18 pour cent par rapport au trimestre correspondant de l'année précédente. En dépendent les puces Ryzen et cartes graphiques Radeon rénovées introduites en novembre.

Dans le segment 'enterprise', 'embedded' et 'semi-custom', l'entreprise a vu son chiffre d'affaires atteindre 1,28 milliard de dollars, en croissance de pas moins de 176 pour cent par rapport à il y a un an. En dépendent entre autres les processeurs EPYC qu'on retrouve surtout dans les serveurs, mais aussi les puces fabriquées sur mesure qu'AMD fournit pour la PS5 et les Xbox Series X et S.

Plus tôt cette semaine, Microsoft avait révélé que les ventes de la Xbox avaient apporté une contribution substantielle à ses résultats. En tant que fournisseur de puces, AMD prend évidemment aussi sa part de ce gâteau.

En outre, AMD signale qu'en dehors de ces importants segments, elle a essuyé une perte d'exploitation de 93 millions de dollars, dont 14 millions représentaient des coûts liés à des rachats.

2020

Pour l'ensemble de l'année 2020, AMD a réalisé un chiffre d'affaires de 9,76 milliards de dollars, soit 45 pour cent de plus qu'en 2019. Le bénéfice brut s'est établi à 4,347 milliards de dollars (+52 pour cent), le bénéfice net à 2,490 milliards de dollars (+630 pour cent) avec les avantages fiscaux ou à 1,575 milliard de dollars (+108 pour cent) sans ces avantages.

'Nous avons en 2020 étoffé significativement nos activités, ce qui s'est traduit par un chiffre d'affaires annuel record, par une extension de notre marge brute et par un doublement de notre bénéfice net', conclut Dr. Lisa Su, CEO et présidente d'AMD.

Durant le trimestre écoulé, AMD a enregistré un chiffre d'affaires de 3,24 milliards de dollars, en hausse de 53 pour cent par rapport au trimestre correspondant de l'année précédente. Le bénéfice d'exploitation s'est établi à 570 millions de dollars, et le bénéfice net à 1,78 milliard de dollars.Il nous faut apporter ici la très importante nuance, selon laquelle pour ce dernier montant, AMD a obtenu plus d'un milliard de dollars d'avantages fiscaux. Sans cela, le bénéfice net serait de 636 millions de dollars. Il en résulte que l'entreprise révèle ses résultats avec et sans ces avantages, afin de permettre des comparaisons plus faciles avec les chiffres des trimestres précédents.Davantage de croissance sur le marché professionnelSur les plus de trois milliards de dollars de chiffre d'affaires, 1,96 milliard provient des départements 'computing' et 'graphics', ce qui représente une progression de 18 pour cent par rapport au trimestre correspondant de l'année précédente. En dépendent les puces Ryzen et cartes graphiques Radeon rénovées introduites en novembre.Dans le segment 'enterprise', 'embedded' et 'semi-custom', l'entreprise a vu son chiffre d'affaires atteindre 1,28 milliard de dollars, en croissance de pas moins de 176 pour cent par rapport à il y a un an. En dépendent entre autres les processeurs EPYC qu'on retrouve surtout dans les serveurs, mais aussi les puces fabriquées sur mesure qu'AMD fournit pour la PS5 et les Xbox Series X et S.Plus tôt cette semaine, Microsoft avait révélé que les ventes de la Xbox avaient apporté une contribution substantielle à ses résultats. En tant que fournisseur de puces, AMD prend évidemment aussi sa part de ce gâteau.En outre, AMD signale qu'en dehors de ces importants segments, elle a essuyé une perte d'exploitation de 93 millions de dollars, dont 14 millions représentaient des coûts liés à des rachats.2020Pour l'ensemble de l'année 2020, AMD a réalisé un chiffre d'affaires de 9,76 milliards de dollars, soit 45 pour cent de plus qu'en 2019. Le bénéfice brut s'est établi à 4,347 milliards de dollars (+52 pour cent), le bénéfice net à 2,490 milliards de dollars (+630 pour cent) avec les avantages fiscaux ou à 1,575 milliard de dollars (+108 pour cent) sans ces avantages.'Nous avons en 2020 étoffé significativement nos activités, ce qui s'est traduit par un chiffre d'affaires annuel record, par une extension de notre marge brute et par un doublement de notre bénéfice net', conclut Dr. Lisa Su, CEO et présidente d'AMD.