La semaine dernière, même Bernie Sanders (pourtant âgé de 74 ans) créait un compte Snapchat, écrit Hello Giggles. Pour ce dernier, Snapchat représente également un service crucial pour atteindre les jeunes électeurs. Le service possède quelque 200 millions d'utilisateurs mensuels actifs et 100 millions d'utilisateurs quotidiens, à l'origine de plus de 400 millions de Snaps par jour. Snapchat est ainsi même supérieur au populaire Instagram, qui peut compter sur 180 millions d'utilisateurs mensuels.

En outre, il regorge de jeunes utilisateurs, puisque pas moins de 45 pour cent d'entre eux appartiennent à la catégorie d'âge 18-24 ans.

Les utilisateurs de Snapchat lisent plus souvent les publicités et regardent davantage de vidéos que sur les autres réseaux sociaux. Les élections présidentielles sont également suivies de très près sur Snapchat. Le groupe-cible de 18-24 ans a par exemple davantage regardé le débat républicain du 6 août via Snapchat qu'en télévision. Les candidats démocrates Hillary Clinton et Martin O'Malley sont présents depuis assez longtemps déjà sur ce réseau social. La plupart des candidats républicains aussi du reste.

C'est surtout Hillary Clinton qui se dit ravie de Snapchat, parce que "les messages en disparaissent automatiquement". Et de faire référence au tumulte engendré par la disparition de ses courriels.