Cette semaine, le SPF Economie a lancé l'action 'Téléphone, GSM, internet, télévision: osez comparer'. Dans 440 communes, des fonctionnaires fédéraux et communaux aident les consommateurs - qui, dans la moitié des cas, paient trop pour leur téléphonie fixe, GSM, internet et TV - à rechercher le tarif télécom qui leur convient. Cela se passe dans des locaux communaux.

Criminels Le lendemain du lancement, l'on signalait la présence d'escrocs se présentant comme des fonctionnaires du SPF Economie. "Ils appellent les gens et leur disent: 'Si vous ne pouvez pas vous déplacer à la commune, nous pouvons venir chez vous pour vous expliquer le fonctionnement du simulateur des tarifs télécoms'", déclare Johan Verbelen, porte-parole du SPF Economie. "Nous, collaborateurs du SPF Economie, nous n'allons pas chez les gens. Il s'agit donc ici de criminels qui veulent pénétrer dans l'habitation des personnes pour y faire quelque chose."

Vendeurs indépendants? Qui sont exactement ces escrocs? "Nous ne le savons pas. Il pourrait par exemple s'agir de vendeurs indépendants qui abusent de notre action pour pouvoir vendre des produits télécoms d'opérateurs", répond Verbelen. "Si tel est le cas, les clients sont trompés."

Verbelen ajoute que le SPF Economie ne peut pas encore estimer l'échelle à laquelle les escrocs opèrent. Le service public invite en tout cas les citoyens à ne pas accéder aux requêtes de ces escrocs et de prévenir la police.

Cette semaine, le SPF Economie a lancé l'action 'Téléphone, GSM, internet, télévision: osez comparer'. Dans 440 communes, des fonctionnaires fédéraux et communaux aident les consommateurs - qui, dans la moitié des cas, paient trop pour leur téléphonie fixe, GSM, internet et TV - à rechercher le tarif télécom qui leur convient. Cela se passe dans des locaux communaux. Criminels Le lendemain du lancement, l'on signalait la présence d'escrocs se présentant comme des fonctionnaires du SPF Economie. "Ils appellent les gens et leur disent: 'Si vous ne pouvez pas vous déplacer à la commune, nous pouvons venir chez vous pour vous expliquer le fonctionnement du simulateur des tarifs télécoms'", déclare Johan Verbelen, porte-parole du SPF Economie. "Nous, collaborateurs du SPF Economie, nous n'allons pas chez les gens. Il s'agit donc ici de criminels qui veulent pénétrer dans l'habitation des personnes pour y faire quelque chose." Vendeurs indépendants? Qui sont exactement ces escrocs? "Nous ne le savons pas. Il pourrait par exemple s'agir de vendeurs indépendants qui abusent de notre action pour pouvoir vendre des produits télécoms d'opérateurs", répond Verbelen. "Si tel est le cas, les clients sont trompés." Verbelen ajoute que le SPF Economie ne peut pas encore estimer l'échelle à laquelle les escrocs opèrent. Le service public invite en tout cas les citoyens à ne pas accéder aux requêtes de ces escrocs et de prévenir la police.