''Nous observons une grande quantité d'applis factices'', déclare un éditeur d'applis au journal New York Times. Certaines applis ne sont pas nuisibles, mais provoquent l'irritation des utilisateurs par des fenêtres publicitaires émergentes, qui permettent aux auteurs de se remplir les poches. Mais quiconque saisit les données de sa carte de crédit dans une appli factice, risque de se voir voler de l'argent. D'autres applis encore peuvent contenir un ransomware (rançongiciel).

L'App Store est assez souvent aux prises avec ce genre d'applis factices. Il y a quelques mois, Apple avait annoncé qu'elle allait donner un grand coup de balai dans son magasin.

(ANP/WK)

''Nous observons une grande quantité d'applis factices'', déclare un éditeur d'applis au journal New York Times. Certaines applis ne sont pas nuisibles, mais provoquent l'irritation des utilisateurs par des fenêtres publicitaires émergentes, qui permettent aux auteurs de se remplir les poches. Mais quiconque saisit les données de sa carte de crédit dans une appli factice, risque de se voir voler de l'argent. D'autres applis encore peuvent contenir un ransomware (rançongiciel).L'App Store est assez souvent aux prises avec ce genre d'applis factices. Il y a quelques mois, Apple avait annoncé qu'elle allait donner un grand coup de balai dans son magasin.(ANP/WK)