DMVH a été créée juste avant l'été par Koen De Mol et Ben Van Hees. Ce duo se focalise sur quatre domaines: services d'urgence, produits connectés (IoT), intégration système & développement d'applications, ainsi qu'innovation technologique. Actuellement, l'entreprise se compose des deux fondateurs, mais l'ambition est d'engager 2-3 personnes supplémentaires d'ici la fin de l'année.

Pour sa croissance, la jeune entreprise peut déjà compter sur un investissement - dont le montant n'a pas été communiqué - de David Geens, qui a dirigé Nucleus des années durant. Geens devient aussi le président du conseil d'administration.

"Je vais surtout me focaliser sur le volet stratégique. Mes années d'exploitation sont derrière moi, mais ma connaissance et mes compétences, je les mets désormais à la disposition de DMVH pour coacher et accompagner les jeunes talents", explique Geens à Data News.

A l'entendre, DMVH applique le principe 'no cure, no pay'. Si un projet IT ne répond pas à l'attente, il ne sera pas facturé. Geens: "C'est osé, mais j'y crois, parce que l'équipe comprend ce qui a été mon leitmotiv pendant longtemps, à savoir qu'une solution technique n'est pas toujours celle que le client a en tête. Ce n'est pas parce que quelque chose marche que cela va forcément satisfaire les attentes et fournir une contribution réelle au succès d'une entreprise."

Début de cette année, Geens a revendu Nucleus à Combell. En investissant et en devenant le président de DMVH, il opte pour un nouveau défi, même s'il déclare à Data News que son investissement n'est pas une fin en soi: "Actuellement, je me concentre évidemment sur DMVH, mais je souhaite à terme aussi, en tant que business angel, être actif dans d'autres entreprises."