L'IBSR espère que l'innovation technologique pourra améliorer les choses. "Depuis un ou deux ans, toujours plus de véhicules sont équipés de Bluetooth. Nous devrions dès lors enregistrer une baisse du nombre d'infractions d'ici cinq à six ans, lorsque l'ensemble du parc automobile aura été remplacé", déclare son porte-parole.

Le nombre d'infractions pour le non-port de la ceinture de sécurité a également augmenté en 2014: l'on en a en effet recensé 102.205 contre 99.723 en 2013 et 86.091 en 2012. (Belga/PVL)