Dataroots veut partager la connaissance fournie par cette pollinisation via des initiatives personnelles notamment, telles Rootcamps ou Rootacademy. L'entreprise prévoit aussi des événements ouverts, des stages et des sessions pour les institutions scolaires. Ce faisant, Dataroots devrait progresser jusqu'à devenir un centre de compétences AI belge, selon ses fondateurs Jonas Tundo et Bart Smeets.

'L'intelligence artificielle est mise en oeuvre dans toujours plus d'entreprises. En même temps, l'évolution technologique se poursuit. Il faut donc encore beaucoup en apprendre et découvrir sur cette technologie', explique le CEO Jonas Tundo. Selon lui, le partage de la connaissance est par conséquent extrêmement important. 'Via RootLabs, nous voulons combiner notre expertise pratique et la partager avec d'autres spécialistes AI dans les entreprises et dans le monde académique.'

Outre le partage interne de la connaissance, l'objectif de RootLabs est aussi de regrouper des gens des entreprises et du monde académique. Cela se fera lors de différentes sessions RootCamp, où des étudiants et des personnes qui implémentent l'AI au niveau opérationnel, se rencontreront. Ces sessions seront organisées chaque mois, la première étant planifiée (sous réserve) le mercredi 18 mars sur le campus de la KU Leuven. Cette session abordera le thème 'Natural Language Processing'. Parmi d'autres sujets prévus ultérieurement, citons 'DataOps' et 'Entrepreneurship in AI'.

Dataroots veut partager la connaissance fournie par cette pollinisation via des initiatives personnelles notamment, telles Rootcamps ou Rootacademy. L'entreprise prévoit aussi des événements ouverts, des stages et des sessions pour les institutions scolaires. Ce faisant, Dataroots devrait progresser jusqu'à devenir un centre de compétences AI belge, selon ses fondateurs Jonas Tundo et Bart Smeets.'L'intelligence artificielle est mise en oeuvre dans toujours plus d'entreprises. En même temps, l'évolution technologique se poursuit. Il faut donc encore beaucoup en apprendre et découvrir sur cette technologie', explique le CEO Jonas Tundo. Selon lui, le partage de la connaissance est par conséquent extrêmement important. 'Via RootLabs, nous voulons combiner notre expertise pratique et la partager avec d'autres spécialistes AI dans les entreprises et dans le monde académique.'Outre le partage interne de la connaissance, l'objectif de RootLabs est aussi de regrouper des gens des entreprises et du monde académique. Cela se fera lors de différentes sessions RootCamp, où des étudiants et des personnes qui implémentent l'AI au niveau opérationnel, se rencontreront. Ces sessions seront organisées chaque mois, la première étant planifiée (sous réserve) le mercredi 18 mars sur le campus de la KU Leuven. Cette session abordera le thème 'Natural Language Processing'. Parmi d'autres sujets prévus ultérieurement, citons 'DataOps' et 'Entrepreneurship in AI'.