Caringo, fondée en 2005, est un pionnier sur le marché du stockage d'objets. Son principal produit, Swarm, offre une base pour le stockage de données hyperscale avec accès et analyse sur une échelle péta-octet. Les 'software-defined solutions' de l'entreprise sont utilisées dans le monde entier par des organisations comme BT Television, le Department of Defense, Disney Streaming Services, National Institutes of Health (NIH) et Argonne National Labs.

Vision DataCore One

Le rachat de Caringo s'inscrit aussi dans la vision DataCore One, apprend-on. L'entreprise évoque ainsi la puissance du stockage défini par logiciel pour percer des silos, supprimer les dépendances au niveau hardware et créer une uniformité dans l'industrie du stockage, afin de permettre à l'IT de gérer plus facilement le stockage.

DataCore considère la gamme des produits de Caringo comme un important complément à son propre portefeuille de stockage défini par logiciel. Cela inclut notamment le logiciel vFilO: une technologie de virtualisation du stockage de fichiers et d'objets distribuée de la prochaine génération, conçue pour aider les entreprises à organiser, optimaliser et gérer les gros volumes de données se trouvant tant sur site que dans le nuage.

Excellente année

La nouvelle du rachat succède à une excellente année 2020 pour DataCore. L'entreprise a vu arriver plus de cent nouveaux clients par trimestre et a connu une croissance à deux chiffres (sur une base annuelle) en capacité écoulée et en extension de la clientèle au quatrième trimestre. L'année dernière, DataCore a également recruté plusieurs managers, dont Kevin Thimble (chief financial officer) et Geoff Danheiser (chief people officer).

Caringo, fondée en 2005, est un pionnier sur le marché du stockage d'objets. Son principal produit, Swarm, offre une base pour le stockage de données hyperscale avec accès et analyse sur une échelle péta-octet. Les 'software-defined solutions' de l'entreprise sont utilisées dans le monde entier par des organisations comme BT Television, le Department of Defense, Disney Streaming Services, National Institutes of Health (NIH) et Argonne National Labs.Le rachat de Caringo s'inscrit aussi dans la vision DataCore One, apprend-on. L'entreprise évoque ainsi la puissance du stockage défini par logiciel pour percer des silos, supprimer les dépendances au niveau hardware et créer une uniformité dans l'industrie du stockage, afin de permettre à l'IT de gérer plus facilement le stockage.DataCore considère la gamme des produits de Caringo comme un important complément à son propre portefeuille de stockage défini par logiciel. Cela inclut notamment le logiciel vFilO: une technologie de virtualisation du stockage de fichiers et d'objets distribuée de la prochaine génération, conçue pour aider les entreprises à organiser, optimaliser et gérer les gros volumes de données se trouvant tant sur site que dans le nuage.La nouvelle du rachat succède à une excellente année 2020 pour DataCore. L'entreprise a vu arriver plus de cent nouveaux clients par trimestre et a connu une croissance à deux chiffres (sur une base annuelle) en capacité écoulée et en extension de la clientèle au quatrième trimestre. L'année dernière, DataCore a également recruté plusieurs managers, dont Kevin Thimble (chief financial officer) et Geoff Danheiser (chief people officer).